Réseaux Sociaux

FCGB : Les Girondins victimes d’une vengeance de la FFF

Touchés par de nombreux cas de Covid-19, les Girondins de Bordeaux ont réclamé le report du match de Ligue 1 face à l’Olympique de Marseille prévu vendredi. Une demande refusée par la Ligue de Football Professionnel, peut-être à cause de leurs critiques lancées contre la Fédération Française de Football la semaine dernière.

Déjà fortement diminué pour son 32e de finale de Coupe de France perdu à Brest (3-0) dimanche dernier, Bordeaux craint de revivre le même scénario face à l’Olympique de Marseille en Ligue 1. Alors comme la semaine dernière, le club aquitain a réclamé le report de la rencontre, sans succès. Les Girondins ne comptent plus que huit cas de Covid-19 dans leur effectif. Et selon le nouveau règlement de la Ligue de Football Professionnel, un report n’est accepté qu’à partir de 11 joueurs testés positifs. Et tant pis pour les acteurs encore diminués physiquement. Une réponse mal accueillie du côté bordelais selon le journaliste Clément Carpentier.

« La FFF ne fera aucun cadeau »

« C’est le pire scénario redouté par les Girondins, a écrit le spécialiste de 20 Minutes sur Twitter. Sur les dix derniers cas positifs, deux sortent de la liste des indisponibles avec le nouveau protocole et la LFP ne prendrait pas en compte les cas encore symptomatiques. Sur le second point, c’est lunaire. La santé du joueur, on s’en fiche ? Au-delà de ça, il faut savoir que la FFF a très très mal vécu les critiques bordelaises de la semaine dernière. Étant derrière la commission LFP, elle ne fera aucun cadeau… »

En effet, Gérard Lopez n’avait pas été tendre avec l’instance qui organise la Coupe de France. Avant et après le match perdu à Brest (3-0) dimanche dernier, le président et propriétaire s’était lâché à plusieurs reprises. « Ce qui est le plus regrettable dans cette affaire, c’est de constater qu’on a travesti l’esprit de la Coupe de France. Dans ce cas précis, on manque de respect à la compétition, on manque de respect au diffuseur et on manque de respect au public. D’ailleurs, on ne comprend toujours pas pourquoi le match n’a pas été reporté », avait-il lâché, dans des propos qui pourraient lui coûter cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page