Réseaux Sociaux

Foot : Le TAS sauve Man City, Mohamed Bouhafsi enterre le fair-play financier

Ce lundi, le Tribunal Arbitral du Sport rendait son verdict concernant la possible sanction de Manchester City après des manquements au fair-play financier. Les Citizens n’ont finalement eu qu’une amende.

Alors que l’ont pressentait le pire pour Manchester City, avec notamment une suspension de deux ans en Ligue des champions, il n’en sera finalement rien. Les Skyblues n’ont hérité que d’une simple amende pour avoir manqué à leur devoir auprès du fair-play financier. Le club entraîné par Pep Guardiola peut donc souffler. Pour les observateurs, ce verdict discrédite totalement le fair-play financier, qui ne sert plus à grand-chose. Mohamed Bouhafsi a en tout cas dévoilé le fond de sa pensée à ce sujet.

“Très grosse jurisprudence désormais pour tous les autres clubs européens”

Sur son compte Twitter, le journaliste a été cash. “Gros choc pour le fair-play financier : le Tribunal arbitral du sport annule la décision d’exclure Manchester City des compétions européennes et donc de là Champions League. Énorme camouflet pour le FPF et très grosse jurisprudence désormais pour tous les autres clubs européens”, a notamment indiqué Mohamed Bouhafsi, qui pense donc que le fair-play financier, voulu et instauré à l’époque par Michel Platini, n’a plus sa place sous cette forme dans le monde du football. Manchester City va donc pouvoir préparer son huitième de finale retour de Ligue des champions face au Real Madrid avec bien plus de sérénité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer