Daniel RioloRéseaux Sociaux

ITA : Après les cris de singe, Daniel Riolo accuse les clubs

Deux jours après les incidents racistes qui ont eu lieu lors d’Inter Milan-Naples à l’encontre du défenseur napolitain Kalidou Koulibaly, les réactions et soutiens se font nombreux.

Pris à partie lors du choc italien de la journée entre l’Inter de Milan et le SSC Napoli, le défenseur Franco-Sénégalais Kalidou Koulibaly a répondu de la plus belles des manières sur son compte Twitter : « Je regrette la défaite et surtout d’avoir quitté mes frères ! Mais je suis fière de la couleur de ma peau. D’être Français, Sénégalais, Napolitain : Homme. » Après ces incidents plus que regrettables, plusieurs personnalités du football ont apporté leur total soutien au défenseur : Journalistes, consultants, joueurs ou entraîneurs.
Par la suite, des médias italiens ont révélé que des membres de la Brigade Sud de Nice, groupe ultra actif de l’OGC Nice, étaient impliqués dans les incidents.

«La BSN était à milan hier non ? Vaste hypocrisie générale.»

Comme souvent avec ce type d’affaire, Daniel Riolo a tenu à réagir, via son compte Twitter : « Ce qu’il se passe dans les groupes Ultras, entre les Ultras est un sujet aussi, mais qui veut en parler ? Les clubs ont des intérêts à ne pas froisser et pas qu’en Italie ! La BSN était à milan hier non ? Vaste hypocrisie générale. Alors on va s’émouvoir deux jours et puis rien, » a commenté le journaliste qui dénonce la connivence entre groupes ultra et les dirigeants de club.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page