Réseaux Sociaux

JO : Les Bleus corrigés, Daniel Riolo garde la même cible

Pour son entrée en lice dans les Jeux Olympiques, l’équipe de France a subi une lourde défaite contre le Mexique (4-1). Le refus des clubs de libérer leurs joueurs peut en partie expliquer cette contre-performance. Mais de son côté, Daniel Riolo fait une autre analyse.

Il n’y a malheureusement pas eu de miracle pour l’équipe de France olympique. Compte tenu des difficultés rencontrées par le sélectionneur Sylvain Ripoll pour composer un groupe, les Français se présentent au Japon avec un effectif très diminué et donc surclassé par le Mexique ce jeudi. Du coup, certains observateurs comme Vincent Duluc en veulent encore un peu plus aux clubs qui ont refusé de libérer leur internationaux Espoirs. « France-Mexique a été la sanction du bricolage et du mépris, a critiqué le journaliste de L’Equipe sur Twitter. Certains joueurs ont été très faibles, c’est vrai, mais ils sont moins coupables que les clubs qui ont préféré être au complet pour jouer en amical contre Craiova à la montagne. »

Les titulaires ont aussi échoué

Ce n’est pourtant pas l’analyse de Daniel Riolo qui, lui, continue de penser que le problème vient de la formation des jeunes dans l’Hexagone. « On a le droit de penser que c’est pas uniquement à cause du manque de joueurs que la France a été corrigée par le Mexique ? On va s’en prendre à tout le monde comme d’hab sans voir l’essentiel ? Ils ont fait quoi les fantastiques Espoirs récemment ? », a rappelé le spécialiste de RMC, près de deux mois après l’élimination des Bleuets en quart de finale de l’Euro contre les Pays-Bas (2-1).

toto

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page