Réseaux Sociaux

L1 : La VAR est infernale, Grégory Schneider part en guerre

Depuis quelques années maintenant, le monde du football a instauré la VAR dans ses règles. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle fait beaucoup parler.

Depuis le début de la saison de Ligue 1, du beau spectacle est proposé sur le terrain par les acteurs du championnat. Les scenarii sont haletants et une flopée de buts est au rendez-vous. Mais il est également vrai que l’arbitrage fait beaucoup parler. Certains n’osent pas utiliser la VAR quand d’autres en abusent, ce qui crée des situation peu claires pour les joueurs ou les observateurs. Ce week-end, la VAR a notamment fait parler lors des rencontres entre Lyon et Lorient, Troyes et Angers ou Clermont et Monaco. C’en est apparemment trop pour Grégory Schneider.

“J’aimerais aller choper les premiers partisans du VAR un par un en leur demandant, dans le blanc des yeux, ce qui leur a pris à l’époque”

Sur son compte Twitter, le journaliste n’a pas manqué de pester contre la vidéo dans le football. “Franchement, j’aimerais aller choper les premiers partisans du VAR un par un en leur demandant, dans le blanc des yeux, ce qui leur a pris à l’époque. Là, c’est infernal. Les arbitres ont désappris à arbitrer, en plus. (…) On rajoute des strates d’injustice, en fait”, a notamment indiqué Grégory Schneider, qui ne pense donc pas que l’instauration de la vidéo soit un progrès pour le monde du football.

Un commentaire

  1. La VAR n’a d’intérêt que pour les hors-jeu ou la surveillance de la ligne de but.Pour les penalties,comme il y aura toujours nécessité d’interprétation,seul l’arbitre,dont le rôle officiel EST “d’interprêter les règles”,doit JUGER…IL doit prendre ses responsabilités dans l’immédiat..et tant pis s’il se trompe .Rien à voir avec le rugby dont les règles sont à la fois plus simples et plus compliquées,mais qui font l’objet de décisions prise par un seul homme,certes,mais après réflexin et échange ave deux ou trois autres pesonnes,au su et au vu des spectateurs(sur place ou devant la télé)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page