Réseaux Sociaux

Nabi Djellit crie au scandale, cette CAN l’écoeure

La Coupe d’Afrique des Nations bat son plein et devrait, sous peu, trouver son épilogue. En tout cas, deux équipes sont d’ores et déjà qualifiées pour les demi-finales : le Burkina Faso et le Cameroun, pays organisateur.

Ce jour on connaîtra d’ailleurs les deux nations qui rejoindront le Cameroun et le Burkina Faso dans le dernier carré final. Ainsi, on aura le droit à une confrontation qui promet des étincelles entre l’Egypte et le Maroc ainsi qu’une opposition entre le Sénégal de Sadio Mané et la Guinée Equatoriale. Deux matches qu’on espère vierges de toute erreur arbitrale, comme cela est trop peu souvent le cas depuis le 9 janvier dernier, date de l’ouverture de la compétition continentale. En effet, ce samedi encore, la Tunisie, défaite sur le score sec de 1-0 par le Burkina Faso, n’a clairement pas été vernie avec, à minima, une grosse erreur avec un pénalty qui semblait indiscutable sur Wabi Khazri.  Ajoutez à cela un but burkinabais entaché d’une main, et vous comprenez pourquoi les Tunisiens peuvent l’avoir mauvaise en ce dimanche matin.

Un état de fait qui a exaspéré un certain Nabil Djellit, le journaliste de La Chaîne L’Equipe prenant notamment la parole à ce sujet via son compte Twitter personnel. Pour lui, toutes ses erreurs entachent clairement cette Coupe d’Afrique des Nations qui mériterait une image bien plus reluisante étant donné son importance dans le paysage footballistique. 

Le tacle de Ouattara… C’est peno ! Un miracle que Khazri ne finisse pas à l’hôpital »

, a pesté un Nabil Djellit très remonté après la défaite des , a d’abord lancé Nabil Djellit avant de poursuivre un peu plus tard : « Sur le but du Burkina, la VAR a fait la sieste… Comme le Mali, la Tunisie peut estimer avoir été lésée. Dire ça ce n’est pas minimiser les perf’ du Faso et de la Guinée Éq, c’est juste rappeler que l’arbitrage n’est pas au niveau sur des moments décisifs du tournoi », a pesté un Nabil Djellit bien remonté après l’élimination des Tunisiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page