Réseaux Sociaux

LdC : C1 ou Super League, Nicolas Vilas est dégoûté pour les fans

Le monde du football pourrait connaitre pas mal de changements dans les prochaines années. En effet, entre la réforme de la Ligue des champions et le projet d’une Super League, les fans ont de quoi être perdus.

En cette période compliquée de crise sanitaire, la Ligue des champions essaye tant bien que mal de donner des émotions aux téléspectateurs. Le Paris Saint-Germain sera notamment présent dans le dernier carré de la compétition face à Manchester City. Mais en 2024, l’UEFA souhaite changer la formule actuelle pour un format à 36 équipes qui s’affronteraient. Chaque équipe disputerait dix rencontres. Mais face à ce projet s’élève celui d’une Super League, que veulent instaurer 12 clubs : le Real Madrid, le Barça, l’Atlético, l’Inter, l’Ac Milan, la Juve, Manchester City, Manchester United, Arsenal, Liverpool, Chelsea et Tottenham.

“Ne jamais oublier que la base c’est nous”

A noter que les équipes françaises et allemandes, avec le PSG et le Bayern Munich en tête, ont refusé de participer au projet de Super League. Face à cette menace, l’UEFA a menacé de prendre des sanctions contre les équipes et les joueurs qui voudraient rentrer dans la Super League. Quoiqu’il se passe dans le futur, Nicolas Vilas est en tout cas dégoûté pour les fans, comme il l’a indiqué sur Twitter. “Avec ces délires qui n’ont pour unique but que le business et d’arracher toujours plus de blé aux fans, ces derniers finiront par se détourner des instituions. Ne jamais oublier que la base c’est nous. Parce qu’on aime et parce qu’on paie. Mais l’amour n’a pas de prix. Si Super League il y a, l’UEFA sera dans une sauce… à force de concessions, elle a mal habitué les puissants. Et demain, elle fera quoi ? Elle annoncera tout de même une C1 encore moins ouverte, favorable aux gros pays mais sans leurs gros clubs ?”, a notamment indiqué le journaliste, assez dépité par la situation actuelle.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page