Réseaux Sociaux

Médias : La grève continue à L’Equipe, les journalistes postent un message

Alors que la grève a été reconduite à L’Equipe, les journalistes du quotidien sportif français ont tous posté un message sur les réseaux sociaux.

À l’arrêt depuis vendredi dernier, le journal L’Equipe ne paraît pas pour le quatrième jour consécutif ce mardi. « En raison d’un mouvement social, nous regrettons de ne pas pouvoir vous proposer votre quotidien mardi en kiosque et en numérique », a averti L’Equipe sur son compte Twitter. Un fait qui est la résultante d’un mouvement de grève. Face au projet de restructuration des services que la direction du journal veut imposer, avec la suppression de 60 postes de journaliste, les salariés de L’Equipe ne vont pas lâcher l’affaire. C’est donc pour cette raison que les grévistes ont voté contre la reprise du travail lundi soir. Alors que le numérique doit prendre le pas sur le papier et que de grands rendez-vous sportifs vont arriver, avec notamment les JO 2021 ou l’Euro 2021, cette réduction des effectifs fait craindre le pire sur la couverture du sport, et même sur le foot. Puisqu’avec ce plan social, France Football devrait devenir un supplément mensuel de L’Equipe, et non plus un hebdomadaire…

« Un plan social nous contraint à défendre nos emplois »

En attendant la réunion de mardi entre les salariés et leur direction, les journalistes de L’Equipe ont posté un message sur Twitter. « La grande majorité des journalistes de @lequipe a choisi de faire grève pour le 4e jour d’affilée et de renoncer à sa mission, vous informer. Mais un plan social nous contraint à défendre nos emplois, nos conditions de travail et l’idée que nous avons de L’Equipe et de nos titres », a par exemple écrit Vincent Duluc. Mais d’une manière plus générale, ce même message a été posté par de nombreux salariés du journal, comme Hugo Guillemet ou Mathieu Grégoire, les spécialistes de l’OL et de l’OM. Tout le monde est donc dans le même bateau.

toto

Un commentaire

  1. Navré Monsieur Duluc vous êtes malheureusement pas à part
    Que vous défendiez vos emplois, mais na me faites pas rire avec vos conditions de travail, est évident
    Quant à l’idée que vous avez de vos titres, ce n’est pas avec une grève que vous aller améliorer la situation
    Soyez meilleurs, mais ceci ne vous est pas destiné

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page