Réseaux Sociaux

Médias : Pierre Ménès encore trop présent, Romain Molina enrage

Comme il l’a indiqué ce lundi, Pierre Ménès quitte Canal+. Le consultant n’était plus à l’antenne depuis la diffusion du documentaire de Marie Portonalo, intitulé ‘Je ne suis pas une salope, je suis journaliste’.

Le monde des médias est bien souvent un monde impitoyable. Pierre Ménès en a fait l’expérience il y a quelques mois. Après la parution du documentaire ‘Je suis pas une salope, je suis journaliste’, le consultant de Canal+ a été évincé de l’antenne. Son comportement au sein des rédactions auprès de la gent féminine a été très décrié et s’en sont suivies de nombreuses critiques. Assez pour le mettre en dehors des médias. Ce lundi, Pierre Ménès a réglé ses comptes avec certains de ses désormais ex-collaborateurs comme Hervé Mathoux. Nathalie Iannetta en a aussi pris pour son grade. Mais pour certains, il est devenu insupportable d’écouter les sorties de Pierre Ménès.

“Cette exposition est aussi surréaliste que ses réponses”

Romain Molina ne dira pas le contraire, lui qui n’a pas hésiter à clasher l’ancien de Canal+ sur Twitter : “Mais pourquoi autant de médias interrogent Pierre Ménès ? C’est une commande, c’est une volonté de leur part (car ça “attire” des vues) ? Cette exposition est aussi surréaliste que ses réponses”, a notamment indiqué le spécialiste, qui se bat depuis quelques mois pour dénoncer certains comportements dans le monde du sport et du football en particulier.

Un commentaire

  1. Il ose continuer de se plaindre alors qu il est le seul fautif. Il n a vraiment pas honte de geindre après ce qu’il a fait, ses agressions envers ces femmes journalistes et pour avoir des vues, ces putes à cliques continuent de lui donner la parole.
    Vous n avez aucun resoect poyr ces femles et si c était arrivé à vos filles, vos femmes, vos sœurs, vos amies, vos proches feminines ?
    Honte à vous d interwiever un pervers, un agresseur.
    Personne n a porté plainte contre lui, dommage car il en fait une arme de défense. Normalement, il devrait même plus en parler mais Monsieur Mènes ne se sent pas coupable pour lui, ce n’est pas normal ce qu’il lui arrive. Et c’est ce genre d hommes à qui vous donner la parole.
    Honte à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page