OLRéseaux Sociaux

OL : Bilel Ghazi explique le bug Laurent Blanc

La fumée blanche du nouvel entraîneur de l’Olympique Lyonnais ne devrait pas tarder à sortir du Groupama Stadium.

Alors que l’officialisation de la rupture de contrat de Sylvinho devrait intervenir au cours des prochaines heures, le club rhodanien continue de plancher sur le dossier de son futur entraîneur. À l’heure actuelle, le choix définitif n’aurait pas été fait entre Rudi Garcia et Laurent Blanc. Malgré tout, l’ancien coach de l’OM part avec une longueur d’avance dans ce sprint final. C’est en tout cas ce qu’explique Bilel Ghazi, pour qui Garcia a désormais 80 % de chances de devenir le nouveau technicien de l’OL. Tout cela parce que Blanc a réclamé trop de choses sans faire pleinement l’unanimité.

Blanc, c’est trop cher

« En fait, la situation semble assez simple depuis le début de soirée : si Laurent Blanc reste sur sa position de vouloir venir avec un staff élargi, difficile d’imaginer que Rudi Garcia ne puisse pas devenir le nouvel entraîneur de l’OL… Si l’OL accède aux demandes de Laurent Blanc, tu engages 5 procédures de licenciement (Sylvinho, Lazaro, Baticle, Caçapa et Da Fonseca) et tu prends en adjoints Gasset ET Passi qui restent sur des contrats de numéro 1. J’imagine que cette donnée économique pèse… À la base, Blanc veut venir avec Passi. C’est l’OL qui souhaitait Gasset. Donc Blanc a tenté de convaincre Gasset tout en voulant garder Passi dans son staff… », a détaillé, sur les réseaux sociaux, le journaliste de L’Équipe, qui pense donc qu’Aulas et Juninho ont probablement retoqué la candidature de Blanc à cause du staff lyonnais, en place depuis plusieurs saisons déjà… Pas sûr que cela plaise aux supporters de l’OL, qui voulaient voir un vrai renouveau après l’échec Sylvinho.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page