Réseaux Sociaux

OL : Caqueret, Kevin Nieto donne la stat qui tue

L’Olympique Lyonnais a étrillé le FC Lorient ce vendredi soir en Ligue 1. Le club rhodanien aura pu compter sur la belle performance de son collectif.

L’Olympique Lyonnais s’est bien relancé dans la course à l’Europe ce vendredi soir après son gros succès sur la pelouse de Lorient en Ligue 1. Les hommes de Peter Bosz auront réalisé une très belle performance collective en Bretagne. De bon augure pour la suite des opérations dans la mission podium pour le club rhodanien. Aussi, certaines individualités auront rayonné contre le FC Lorient. On peut notamment noter Romain Faivre et Moussa Dembélé, buteurs. Mais au milieu de terrain, les fans et observateurs ont particulièrement été sous le charme de la partition de Maxence Caqueret, qui enchaine d’ailleurs les bonnes performances depuis quelques semaines. Une tendance qui n’a pas échappé à Kevin Nieto.

Maxence Caqueret confirme l’impression visuelle de Kevin Nieto

Sur son compte Twitter, le consultant a en effet donné une statistique intéressante concernant le jeune joueur français. “Après les derniers matchs de l’OL j’avais une impression visuelle que j’ai pu confirmer par la data : cette saison en Ligue 1, Maxence Caqueret a permis à Lyon de récupérer la possession à 53 reprises grâce à un tacle (sur 74 tacles tentés). Meilleur dans le domaine en Ligue 1”. Du côté d’Alex Ribeiro, on est également impressionné par la dynamique actuelle de Maxence Caqueret : “Je vais être honnête, je voyais Caqueret trop trop fort quand il jouait en jeunes, mais j’étais loin de me douter qu’il atteindrait si vite ce niveau. Il est hallucinant.” Reste à savoir désormais si Maxence Caqueret arrivera à attirer suffisamment l’oeil de Didier Deschamps pour pourquoi pas, être prochainement appelé avec les champions du monde. Pour rappel, l’équipe de France affrontera pour le compte de matchs amicaux la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud les 25 et 29 mars prochains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page