Réseaux Sociaux

OL : Garcia, Juninho, Aulas… Ça va être la révolution en 2021 !

Même s’il venait à ramener l’Olympique Lyonnais sur le toit du championnat de France en 2021, Rudi Garcia ne devrait pas prolonger son contrat…

Après avoir remis le club rhodanien dans le dernier carré de la Ligue des Champions en août dernier, soit dix ans après la première demi-finale de C1 de l’histoire de l’OL, Rudi Garcia va désormais tenter d’écrire une vraie page d’histoire à Lyon. Dans une saison sans Coupe d’Europe, l’entraîneur français fait son maximum pour remettre les Gones en haut de la Ligue 1. Mais même s’il venait à réaliser cet exploit-là d’offrir un premier trophée à Lyon depuis 2012, l’ancien entraîneur de l’OM ne sera pas conservé par Jean-Michel Aulas. C’est en tout cas l’annonce faite par Romain Molina, qui sait que l’OL travaille déjà sur la succession de Garcia.

« La direction de l’OL étudie déjà des candidatures »

« Garcia ? La tendance n’est pas à la prolongation. La direction de l’OL étudie déjà des candidatures, sans prise de contact pour le moment. Le rêve de Jean-Michel Aulas, c’est Lucien Favre. Mais entre le rêve et la faisabilité, il y a une différence. L’an prochain, il y aura des grands changements à Lyon. Car ça ne peut pas continuer comme ça, il y a trop de tensions à l’intérieur du club entre les décideurs… Juninho ? C’est un mec qui n’est pas vérolé. Il ne met pas ses intérêts avant ceux du club, et c’est tellement rare dans le monde du foot aujourd’hui… Lui, c’est l’OL avant toute chose. Ça ne plaît pas forcément. Il a voulu changer plein de choses, peut-être trop vite d’ailleurs… Il a une vision sociale du club. Par exemple, il a récompensé des petits salariés avec son argent propre. Mais derrière, il se fait phagocyter par le coach, par Gérard Houillier… Juninho est trop honnête pour ce milieu du foot. Le problème de l’OL, c’est que l’organigramme n’est pas très clair. C’est dommage, car il y a tout pour bien faire, avec le stade, la région… », a lancé, sur Youtube, le journaliste, qui espère que Juninho pourra librement choisir le prochain coach de l’OL, même si l’échec avec Sylvinho l’a un peu discrédité en 2019…

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page