Réseaux Sociaux

OL : L’arbitrage pro-lyonnais, Castaldi outré

L’Olympique Lyonnais s’est accroché jusqu’au bout à son avantage d’un but face à la Juventus ce mercredi, et s’offre ainsi un succès de prestige en Ligue des Champions (1-0). 

Une performance appréciée unanimement, tant les joueurs de Rudi Garcia ont respecté le plan de jeu en première période, avant de tenir la baraque derrière après le repos. La solidité défensive est à souligner, puisque même les joueurs vilipendés il n’y a pas si longtemps que cela comme Marcelo ou Marcal, ont sorti des grosses performances. Une solidarité de tous les instants avec même un soupçon de réussite sur quelques situations chaudes. Notamment deux dans la surface lyonnaise à l’approche de la fin du match. C’est d’abord Cristiano Ronaldo qui s’est écroulé après un très léger contact en haut du corps avec Denayer. L’arbitre n’a pas bronché, tout comme l’accrochage cette fois-ci plus net de Guimaraes sur Dybala au coeur de la surface. La VAR n’est pas intervenue, et Lyon a ainsi pu souffler un bon coup. Mais c’en est trop pour Giovani Castaldi, pour qui il n’y a pas lieu à discussion, et la Juventus Turin peut donc se sentir flouée de deux pénaltys sur cette rencontre. 

« Arbitrage scandaleux ! Deux penaltys oubliés pour la Juve. Ça n’enlève rien au match des Gones. Mais sincèrement, quelle honte ! », a expliqué l’intervenant de La Chaine L’Equipe et RTL, pour qui l’Espagnol Jesus Gil Manzano a clairement avantagé l’OL sur cette rencontre. Une intervention discutable, notamment sur la deuxième action, mais dont la virulence peut tout de même surprendre. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer