Réseaux Sociaux

OL-OM : Wiloo est contre le huis clos total du Groupama Stadium

Au lendemain de l’arrêt de l’Olympico entre l’OL et l’OM, la commission de discipline de la LFP a pris une première décision à l’encontre du club lyonnais…

Même si elle s’est réunie en urgence lundi pour définir la marche à suivre après les débordements lors de ce fameux OL-OM, la LFP a placé ce dossier en instruction. Mais en attendant les décisions définitives, qui seront données le 8 décembre prochain, la Ligue a quand même choisi de punir l’OL : « La Commission de Discipline de la LFP prononce, à titre conservatoire, un huis clos total du Groupama Stadium jusqu’au prononcé de la mesure définitive ». Ce qui signifie donc que la rencontre entre Lyon et Reims, programmée dans une semaine, se jouera devant zéro spectateur. Une sanction collective qui ne convainc pas Wiloo.

« Pénaliser la majorité pour la faute d’une minorité, c’est problématique »

« La vraie solution pour arrêter tous ces incidents, ce sont les sanctions. Alors, je ne suis pas fan des sanctions à destination d’un club. Je ne pense pas que ça va régler le problème. Sanctionner 99,9 % des personnes pour l’action d’une personne qui représente 0,01 %, je ne suis pas pour. Toutes les sanctions avec un retrait de points, un match gagné sur tapis vert, un huis clos total, c’est une aberration totale ! Pénaliser la majorité pour la faute d’une minorité, c’est problématique. Mais surtout, ça ne règlera pas le souci, vu que les fautifs sont égoïstes. Car ça construit un mauvais système. Et en plus, ça ouvre la porte à des dérives, s’il suffit de jeter un objet sur un joueur pour définir le résultat d’un match… Je pense qu’il faut utiliser le concept de responsabilité individuelle. Il faut sanctionner sévèrement les gars qui jettent des trucs. Histoire que la peur change de camp. Il faut que le geste en lui-même soit sanctionné, pas sa conséquence. Peu importe le sort de l’acte, une sanction très lourde doit tomber et vite. Avec une interdiction de stade et une amende très lourde. Tout cela dans l’objectif d’être dissuasif », a lancé le youtubeur, qui pense que les instances se trompent de combat en frappant avant tout sur les clubs.

Un commentaire

  1. et le fait que ce soit marseille le derange moins non? car on ne l a pas entendu pour la suspension du velelodrome lol j adore que les idiots se ridiculisent seuls sans l aide de personne clap clap clap entre la mesure et le parti pris mdr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page