Réseaux Sociaux

OM : La Conférence League ou la Coupe ? Constant Wicherek se mouille

Tranquillement qualifié pour les 16es de finale de la Coupe de France, l’Olympique de Marseille va tenter de terminer son année 2021 en beauté contre Reims en L1 mercredi.

Deuxième du classement du championnat de France, l’OM va tout faire pour conserver sa place en vue de la trêve hivernale. Pour cela, il faudra battre Reims au Vélodrome ce mercredi. Par la suite, Marseille pourra se tourner vers les fêtes de fin d’année… et son 16e de Coupe de France contre Chauvigny, le 2 janvier. Un match contre des amateurs de National 3 encore à la portée de l’OM, qui vient de sortir Cannet-Rocheville (N3). Autant dire qu’avec ce rendez-vous abordable, la Coupe de France pourrait vite devenir un objectif pour l’équipe de Jorge Sampaoli, alors que l’OM n’a plus gagné ce trophée depuis 1989. Une fausse bonne idée, selon Constant Wicherek.

« C’est peut-être moins compliqué de gagner la Conférence League que la Coupe de France »

« J’ai un vrai doute sur l’OM en Coupe de France. Car Marseille ne fait pas jouer ses jeunes… Ils n’ont pas le niveau, ils ne rentrent pas dans le groupe. Après, il y a de la rotation entre les titulaires et les remplaçants, mais il y a un rythme de dingue. Et l’animation de l’équipe devient médiocre à partir du moment où il y a un enchaînement de matchs. Si l’OM doit avoir un deuxième objectif derrière le championnat, ce serait plus la Conférence League. Car l’Europe donne plus d’émotions que la Coupe de France. Gagner la première édition de la Conférence League, ça peut être marrant. Les supporters marseillais pourraient alors dire aux Parisiens : “On a deux Coupes d’Europe, vous n’en avez plus qu’une”. Dans l’absolue, c’est peut-être moins compliqué de gagner la Conférence League que la Coupe de France, car il n’y a aucune équipe du niveau du PSG. Ça va demander des déplacements à travers l’Europe, mais ce n’est pas pire que de jouer contre des amateurs français… Je sais que l’OM a une histoire particulière avec la Coupe de France. C’est une question de réalité », a détaillé, dans le Talk Show, le journaliste de Foot Mercato, qui aimerait bien que l’OM refasse une aventure européenne comme en 2018 avec la finale d’Europa League.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page