Réseaux Sociaux

OM : Longoria élu meilleur président de Ligue 1

Lors d’une audition à l’Assemblée nationale mercredi, le président de l’Olympique de Marseille Pablo Longoria a énuméré des pistes pour l’évolution du football français. Un discours jugé convaincant.

Alors que son prédécesseur Jacques-Henri Eyraud était parfois moqué, Pablo Longoria, lui, parvient à séduire les observateurs. Le président de l’Olympique de Marseille n’hésite pas à pointer les failles du football français, ni à proposer des idées pour l’améliorer. Ainsi, lors d’une audition à l’Assemblée nationale dans le cadre d’une mission d’information, le dirigeant a estimé que les droits TV, revenus les plus stables selon lui, sont mal exploités en France.

En cause, un nombre trop grand d’opérateurs. Et surtout, le produit proposé ne correspondrait pas aux consommateurs actuels, en recherche de contenus plus courts. « Après le multiplex du week-end dernier en L1, j’ai cherché à voir comme tout passionné les “highlights” des différents matchs. Mais j’ai eu beaucoup de mal à trouver. Il faut rendre ça plus visible », a conseillé Pablo Longoria, lequel estime que seules trois ou quatre minutes d’un match sont réellement intéressantes.

« Longoria est au-dessus du game »

Puis l’Espagnol a mis l’accent sur la vente des matchs à la carte, une Ligue 1 à 18 clubs et sur la nécessité de mettre en place un contrôle économique des clubs plus sévère, et plus dans « la prévention que (dans) la répression ». Toutes ces idées exposées pendant près de deux heures ont fait grimper la cote du président marseillais, notamment auprès de Thibaut Leplat. « Je le dis sans ironie, en 6 mois Longoria a plus fait pour le football français que certains en 20 ans. Une chance, a écrit le journaliste sur Twitter. Il est au-dessus du game. Et de très loin. » Ses homologues apprécieront.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page