Réseaux Sociaux

OM : Thibaud Vézirian relance encore la Vente OM

Mis en sourdine depuis quelques semaines, la fameuse rumeur sur la Vente OM pourrait bien ressortir de plus belle au cours des prochains jours.

Après avoir passé avec plus ou moins de succès la barrière du fair-play financier, l’Olympique de Marseille doit encore franchir un nouvel obstacle ces prochaines semaines : la DNCG. Même si le gendarme financier du football français est moins dur que celui de l’UEFA, sachant que le déficit structurel de la saison en cours pourra être bouché par un chèque de Frank McCourt, l’OM attend quand même de recevoir l’aval de l’instance de contrôle avant de s’activer sur le marché des transferts… et sur le terrain d’une vente du club ? Si l’on en croit les dernières informations de Thibaud Vézirian, le clan McCourt est toujours disposé à vendre une partie de l’OM à des investisseurs minoritaires.

McCourt « va faire un appel à l’aide »

« La Vente OM ? Je continue de dire que c’est en action à Marseille. Ça peut bouger dans les jours à venir. McCourt, il ne pense qu’immobilier et rentrées d’argent. Le sportif, l’OM, ce n’est pas son truc. Il va faire un appel à l’aide. C’est pour ça que ça va bouger. Il y a des échéances qui arrivent, entre les élections municipales et la DNCG. Tout ça peut vraiment changer les choses. Le fait que McCourt veuille garder des parts de l’OM pour ses projets immobiliers, c’est ce qui bloque dans les négociations. Les Saoudiens se sont étonnés de ça, car Kyril Louis-Dreyfus veut garder 5 % du club, McCourt une trentaine… Personne ne veut racheter 60 % d’un club. C’est ça qui pose problème. McCourt est peut-être en train de régler tout ça via le programme ‘OM Développement’. Il peut faire rentrer des gens, qui peuvent investir tout en travaillant avec lui », a lancé, sur Youtube, le journaliste, qui estime donc que l’OM pourrait connaître l’arrivée de nouveaux investisseurs étrangers avant le début de la saison prochaine en août.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer