OMRéseaux Sociaux

OM : Villas-Boas vu comme une pipe, Grégory Schneider ne comprend pas

L’Olympique de Marseille a réalisé un joli coup pour son image en faisant signer André Villas-Boas. Le coach portugais essaiera d’apporter une nouvelle dynamique aux Phocéens.

L’OM sait que les prochains mois seront cruciaux pour la suite de son projet. Les dirigeants marseillais ne devraient pas faire de folies cet été mais essaieront néanmoins de réaliser quelques coups bien sentis. André Villas-Boas aura notamment la charge de produire un jeu attrayant mais surtout efficace, qui puisse requalifier les Phocéens sur le podium. Si cela ne sera pas une mince affaire, le Portugais est ambitieux, comme il l’a montré lors de sa conférence de presse de présentation. Malgré tout, Villas-Boas reste critiqué pour son parcours atypique.

Villas-Boas critiqué ? Grégory Schneider ne pige pas

Sur son compte Twitter, le journaliste a tenu à apporter son soutien à l’ancien entraîneur de Porto, indiquant qu’il restait un bon entraîneur, sans se prendre pour ce qu’il n’est pas. “Un peu étrange, l’accueil – l’écueil – fait à Villas-Boas. Le type est titré en Russie, et on a l’impression qu’il revient de chez les zoulous. Il a 41 ans, et on parle de lui comme un has-been. Il arrive à l’Olympique de Marseille, et on dirait qu’il prend en main le Real Madrid…” a poste un Grégory Schneider qui demande plus de respect pour un coach qui a connu le succès dans sa carrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page