Réseaux Sociaux

PL : Ronaldo problème à United ? Nabil Djellit pense l’inverse

Manchester United s’est lourdement incliné (1-4) face à Manchester City ce dimanche en Premier League. Un derby joué sans Cristiano Ronaldo, critique depuis pas mal de semaines en Angleterre.

Manchester United s’est un peu plus enfoncé dans la crise ce dimanche après-midi en perdant lourdement sur la pelouse de Manchester City. Pour ce choc de Premier League, les Red Devils avaient décidé de se passer des services de Cristiano Ronaldo. Depuis quelques semaines, des critiques en Angleterre sont dures envers l’ancien joueur du Real Madrid, accusé de ne pas suffisamment aider l’équipe mancunienne dans les tâches défensives. Mais face à Manchester City, United a coulé. De quoi faire réagir certains observateurs, qui n’ont pas manqué de rappeler que le Portugais n’était pas un problème pour les hommes de Ralf Rangnick. C’est d’ailleurs le cas de Nabil Djellit.

Nabil Djellit s’amuse des rumeurs au sujet de Cristiano Ronaldo

Sur son compte Twitter, le journaliste a en effet donné un avis clair sur le sujet. “Le naufrage de Manchester United face à City confirme bien que Cristiano Ronaldo n’est pas la cause des problèmes de Manchester United. Beaucoup le critiquent en disant qu’il serait un facteur limitant, alors qu’en fait il est dans une équipe très limitée. CQFD”, a notamment indiqué Nabil Djellit. Même son de cloche du côté de Giovanni Castaldi, également persuadé que CR7 ne peut pas être considéré comme le problème de Manchester United. “Pour une fois, Cristiano Ronaldo ne servira pas de bouc-émissaire. Cette équipe de Manchester United est mal construite, mal pensée et trop de « cadres » se cachent. Heureusement que De Gea est au niveau. En face, ça frise la perfection, à l’image de De Bruyne”. Lors de la prochaine journée de Premier League, Manchester United affrontera Tottenham à Old Trafford. Un autre choc décisif dans la course à la Ligue des champions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page