Réseaux Sociaux

PSG : Navas ou pas, Donnarumma est déjà le patron

Le Paris Saint-Germain a remporté un succès étriqué face à Lille ce vendredi soir en Ligue 1. Le club de la capitale pourra remercier son portier italien, Gianluigi Donnarumma.

Le PSG aura une nouvelle fois dû s’employer en Ligue 1 face au LOSC ce vendredi soir. Le club de la capitale pourra remercier Neymar et Angel Di Maria, auteurs de bons matchs. Aussi les Franciliens peuvent se rassurer en se disant qu’un grand portier garde leur but. Contre Lille, Gianluigi Donnarumma aura été impressionnant, permettant notamment à ses partenaires de ne pas sombrer. Une prestation XXL qui a plu à de nombreux observateurs. Petit pêle-mêle des meilleures réactions trouvées sur Twitter :

Giovanni Castaldi : « Di Maria, Neymar et Marquinhos oui, bien sûr, mais sans Donnarumma tu es mené deux ou trois zéro, le PSG peut dire merci à son portier italien. »

Grégory Ascher : « Sacrifier Di Maria serait une erreur Neymar est fait pour faire des passes, là il est joueur de foot Recruter Donnarumma était une excellente idée On a vu 25 min de football de la part du PSG pour la 1ère fois cette saison Tout cela doit il faire oublier les 70 min d’avant ? »

Florian Gazan : « Finalement pour le moment, on nous annonçait l’enfer mais je trouve que la cohabitation Navas/Donnarumma les tire plus vers le haut que vers le bas. A confirmer… »

Adrien Chantegrelet : « Le PSG pourra grandement remercier Donnarumma dans cette victoire du soir. Les arrêts déterminants quand il fallait quand l’équipe allait mal. Totalement décisif »

Romain Beddouk : « L’allonge la détente combinées à la rapidité pour aller au sol, Donnarumma est tellement impressionnant »

Reste à savoir désormais comment le PSG gérera dans les prochains mois la concurrence dans son effectif entre Navas et Donnarumma, alors que Pochettino semble avoir misé sur l’alternance. Une situation qui pourrait ne pas être viable lorsque les matchs très importants du club de la capitale auront lieu en Ligue des champions.

Un commentaire

  1. Le patron c’est NAVAS et ses 24 titres en club dont 3 LDC contre Donnaruma 1 seul titre en club… une super coupe d’Italie. Tout le reste n’est que littérature surtout les avis de ces « consultants » qui n’ont aucun intérêt.
    Laisser partir Navas pour manque de respect à son égard serait également une excellente idée…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page