Réseaux Sociaux

PSG-OL : Le pire est annoncé pour Paris et Lyon en Ligue des Champions

Ce vendredi soir au Stade de France, le Paris Saint-Germain a remporté la finale de la Coupe de la Ligue contre l’Olympique Lyonnais (0-0, 6 tirs au but à 5).

Cet ultime match de l’histoire de la Coupe de la Ligue ne restera pas dans les annales du football français… Pendant 120 minutes, tous les suiveurs du PSG et de l’OL se sont ennuyés ferme. Mais c’est dans la séance de tirs au but que la décision s’est faite, avec le loupé de Traoré et le penalty victorieux de Sarabia dans la foulée. Cette saison, le PSG réalise donc le quadruplé national, avec la Coupe de France, la Ligue 1 et le Trophée des Champions. De son côté, l’OL échoue une nouvelle fois en finale face au PSG, ne dépoussière toujours pas son palmarès vide depuis 2012 et loupe surtout une qualification pour la Coupe d’Europe en vue de la saison prochaine…

Mais au-delà de tout ça, c’est le niveau affiché par le PSG et l’OL qui inquiète les fans du foot français avant le retour de la Ligue des Champions en août. Dans quelques jours, Lyon ira défier la Juventus en huitième de finale retour de la C1 à Turin, alors que Paris lancera son Final 8 de Lisbonne contre l’Atalanta. Deux rencontres européennes dans lesquelles les formations de L1 peuvent s’entendre au pire, comme on peut le lire sur les réseaux sociaux après cette triste finale de la Coupe de la Ligue…

« Ils risquent clairement de payer le fait de pas avoir repris comme les autres »

Walid Acherchour : « Hommage à tous ceux qui en ce 31 juillet viennent de se faire ces 120 minutes de ce PSG-OL. Le pire match post-Covid que j’ai regardé, une horreur. On peut dire ce qu’on veut sur la Juventus ou l’Atalanta, faire toutes les analyses qu’on veut. Prenable ou pas, mais va surtout falloir se concentrer sur l’état de nos 2 clubs français. Comme prévu, ils risquent clairement de payer le fait de pas avoir repris comme les autres ».

Bernard Lions : « Entre la suspension de Di Maria, les blessures et la solitude de Neymar dans le désert du jeu parisien, je commence à m’inquiéter pour le quart contre l’Atalanta Bergame ».

Grégory Ascher : « C’est terrible ce match… Ce 0/0. A l’image finalement de la carrière de cette coupe de la ligue finalement. Paris est vraiment mauvais, mais le pire (presque) c’est le manque d’audace des lyonnais face à ce PSG-là. Bien en deçà en terme de jeu et d’envie que les stéphanois ».

Nabil Djellit : « Le PSG peut jubiler, mais le contenu est loin d’être rassurant… C’était même indigeste ».

Geoffroy Garétier : « Ces deux finales de Coupes sont peut-être à ce jour les plus faibles matches de l’ère post-COVID19 ».

Bouton retour en haut de la page
Fermer