Pierre MénèsPSGRéseaux Sociaux

PSG : Paris blanchi par le TAS, Pierre Ménès jubile

Les finances du Paris-Saint-Germain ne seront finalement pas réexaminées par la chambre de jugement du fair-play financier de l’UEFA. Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS), basé à Lausanne, vient de donner raison au PSG en annulant la décision de rouvrir le dossier parisien.

En septembre dernier, l’instance de contrôle financier de l’UEFA jugeait opportun de s’intéresser de plus près aux comptes après l’été 2017 où le club de la Capitale avait dépensé plus de 400 millions d’euros pour les transferts de Neymar et de Kylian Mbappé. Le TAS considère donc que la procédure est « clôturée » et « définitive ». Une excellente nouvelle pour Nasser Al-Khelaïfi alors que son club vient de subir une terrible élimination en huitièmes de finale de la Ligue des Champions face à Manchester United.

Pipi de chat

Désormais, les dirigeants parisiens vont pouvoir se concentrer pleinement sur le futur mercato d’été sans se soucier d’une éventuelle enquête sur ses comptes passés. Sur Twitter, Pierre Ménès a commenté la décision du TAS de blanchir le PSG : « Quel énorme surprise… pas faute d’avoir dit que c’était du pipi de chat, » a écrit le consultant qui s’était notamment écharpé avec beaucoup de personnes sur les réseaux sociaux à propos de cette réouverture de dossier parisien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page