Réseaux Sociaux

TV : Accessible et pas cher, Amazon séduit déjà la L1

En récupérant huit matchs de chaque journée de Ligue 1 sur la période 2021-2023, Amazon a fait une entrée fracassante dans le monde médiatique du football français.

Vendredi dernier, la L1 a connu une journée mouvementée avec le dossier des Droits TV. Alors que le championnat de France n’avait aucun diffuseur pour la rentrée prochaine, la LFP a tranché en laissant deux matchs à Canal+, via le lot 3 de l’appel d’offres de 2018, et en vendant les anciennes cases de Mediapro à Amazon pour 259 millions d’euros. Un choix qui n’a pas plu à tout le monde, puisque C+ et beIN Sports refusent maintenant de conserver leurs rencontres… Si les affiches du samedi soir et du dimanche après-midi sont donc encore dans l’incertitude, pour Amazon, tout roule après son arrivée réussie dans le sport français lors du dernier Roland-Garros. Cette arrivée de « Prime Video » en L1 ravit en tout cas Benjamin Courmes.

« Tout le monde a Amazon »

« Pour Amazon, ce n’est pas un investissement massif. La L1, c’est une vitrine exceptionnelle pour eux, car ils veulent se développer dans le sport. Qu’Amazon soit un acteur majeur des médias dans le sport, c’est le sens de l’histoire. Tout le monde a Amazon, sur une télé connectée ou sur un ordi. Quand on parlait de Téléfoot, c’était la merde. Car ça coûtait 25 balles, la diffusion était incertaine… Le produit du championnat de France a été dévalué car plus personne regardait les matchs à cause de Mediapro, du Covid… Mais là, ça ne sera pas le cas ! Amazon, c’est accessible hyper facilement et ce n’est pas cher, c’est 5 euros par mois », a lancé le journaliste de FC de Marseille, qui espère qu’Amazon va rafler tous les matchs de L1 si Canal et beIN lâchent l’affaire. Comme ça, le championnat sera accessible à 100 % et pour pas cher sur une même chaîne.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page