Réseaux Sociaux

TV : Mediapro et Téléfoot sur Facebook ? Romain Molina a toujours peur

Dans un mois, la Ligue 1 retrouvera enfin une place centrale dans le paysage du football européen après une trop longue absence pendant la pandémie de coronavirus.

Si le championnat de France reprendra avec quelques changements sur Canal+, qui aura deux rencontres par journée, le samedi soir à 21 heures et le dimanche après-midi à 17 heures, personne ne sait où et comment seront diffusés les huit autres matchs acquis par Mediapro. Murée dans le silence, la future chaîne Téléfoot n’a toujours pas fait la moindre annonce officielle, que ce soit pour sa rédaction, ses programmes ou ses canaux de diffusion… Mais cela ne saurait tarder puisque L’Equipe annonce que le nouveau média du football français a trouvé un accord de distribution avec Facebook. Via sa plateforme de vidéo « Facebook Watch », le réseau social, et ses 37 millions d’utilisateurs en France, retransmettra donc la chaîne de Mediapro sur les smartphones ou les tablettes. Mais ce n’est pas avec cela que le groupe sino-espagnol va récupérer trois millions d’abonnés à 25 euros par mois. Si un accord est proche avec SFR pour une distribution à la TV via une box internet, Mediapro n’a pas trouvé de terrain d’entente avec Free, Orange ou Canal+. Ce qui signifie donc que Téléfoot ne sera pas accessible au plus grand nombre. De quoi encore plus inquiéter Romain Molina.

« La L1, c’est la ligue des clowns »

« Avec la Chine qui a suspendu la diffusion de la Premier League, je suis curieux de voir si le groupe chinois, actionnaire majoritaire de Mediapro, mettra l’argent comme prévu. Ils n’ont rien mis encore. La L1, c’est la ligue des clowns. Le championnat reprend dans quelques semaines, personne ne sait comment Mediapro va être diffusé/distribué d’ailleurs. C’est exceptionnel. Ils cherchent à refiler une partie des droits. Mais tout va bien dans le meilleur des mondes. Comme d’habitude dans le foot, on va tout boucler à l’arrache… Puis, on ira célébrer ça dans une sauterie/orgie car les dirigeants de clubs étaient pas contents (ils avaient dû annuler leur sauterie annuelle à cause de la crise sanitaire au printemps). Football circus », a balancé le journaliste sur Twitter. Pour lui, les clubs français ne sont donc toujours pas à l’abri d’une énorme déconvenue avec Mediapro, qui, rappelons-le, doit verser plus de 800 ME par saison à la LFP sur la période 2020-2024…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer