Réseaux Sociaux

WTF : C’est la guerre entre Romain Molina et Stéphane Moulin

Lundi, dans un live sur Twitter, Romain Molina n’a pas hésité à s’en prendre à Stéphane Moulin, l’ancien entraîneur d’Angers. 

Dans un Space qui a fait un énorme buzz sur les réseaux sociaux, Romain Molina a lâché d’énormes bombes. Le journaliste d’investigation a notamment attaqué Stéphane Moulin, actuellement coach à Caen. « Stéphane Moulin faisait la chasse au Ramadan au centre de formation à Angers. De l’avis de plusieurs joueurs, c’était très compliqué avec les maghrébins et les musulmans. Saïd Chabane l’a défendu publiquement là-dessus, mais tous ceux qui ont interrogé des joueurs passés par Angers te diront la même chose. À un moment donné, il y avait un problème avec la viande halal… Mais ce n’est pas un scoop, c’est le cas dans plein de clubs », a balancé Molina devant des dizaines de milliers d’auditeurs.

« Une plainte sera déposée »

Une attaque frontale qui n’a pas plu à Stéphane Moulin. « C’est terrible de devoir se justifier de ce genre de choses. Ça fait 23 ans que je fais ce métier. Jamais ô grand jamais je n’ai eu de problèmes avec qui que ce soit. J’ai toujours loué le mélange des cultures car c’est très enrichissant pour tout le monde. Je suis abasourdi par ce qu’il se passe. Mais parler de mon intégrité d’homme, là je ne supporte pas. Les valeurs que je prône, c’est tout sauf ce qui est raconté. Franchement, ça me donne envie de vomir. Romain Molina, je ne le connais pas, je ne l’ai jamais vu… Je suis dans une très grosse colère et on en restera pas là. Une plainte sera déposée. C’est trop grave pour que cela reste impuni », a répliqué l’entraîneur français sur Malherbe Inside.

Pas de quoi faire peur à Romain Molina, encore et toujours sur de son fait. « Cool, le tribunal va être ravi de voir le dossier dont je dispose ! Bon courage pour assumer derrière par contre Stéphane. On se voit bientôt donc ! », a lâché le journaliste, pour qui Moulin tombera un jour ou l’autre…

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page