Réseaux Sociaux

WTF : Icardi trompe Wanda Nara, c’est la fête au PSG

Alors qu’ils filaient le parfait amour depuis plus de sept ans, Mauro Icardi et Wanda Nara se seraient séparés, à cause de l’attaquant du PSG.

Depuis leur mariage en 2014, Mauro Icardi et Wanda Nara ont tout partagé. Les deux amoureux ont eu deux filles ensemble, Francesca en 2015 et Isabella en 2016. Agente de son mari depuis plusieurs saisons maintenant, Wanda Nara a toutefois lâché un énorme pavé dans la mare samedi soir. Sur une story publiée sur Instagram, l’Argentine a effectivement balancé du très lourd : « Une autre famille que tu as ruinée pour une sal*pe ». Une sortie médiatique qui entérine la rupture entre le buteur du PSG et la célèbre mannequin ? 

Rien n’est officiel, mais d’après La Gazzetta dello Sport, Wanda Nara serait bien « séparée » d’Icardi. La faute à une infidélité de l’international argentin, qui aurait trompé sa femme avec Maria Eugenia Suarez, une célèbre actrice argentine. En tout cas, Wanda a unfollow Icardi sur Instagram avant de cacher certaines photos de leur couple. Quoi qu’il en soit, cette potentielle rupture entre Icardi et Wanda fait couler beaucoup d’encre sur les réseaux sociaux. Et notamment chez les supporters du PSG, où le retour d’Icardi à son meilleur niveau est maintenant annoncé. Sauf si le duo Messi – Maxi Lopez s’en mêle !

Icardi « va peut-être enfin redevenir attaquant »

@PFut10 : « Icardi qui trompe Wanda j’suis mort, il va peut-être enfin redevenir attaquant ».

@yacstras : « Icardi qui n’est plus avec Wanda, ON VA RETROUVER NOTRE ICARDI PRIME ».

@SofianeArbeloa : « Wanda Nara, qui a trompé son ex-mari et père de ses 3 enfants avant de se mettre avec Icardi, reproche à Icardi d’avoir ruiné une famille… ».

@PatrickAdemo : « Icardi il tapait des 10 rounds avec Wanda et il trouve quand même l’énergie pour la tromper avec une autre c’est un ouf ».

@FTactique : « Et dire que Wanda a déjà envoyé un ‘Re’ à Maxi Lopez ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page