RMC

ASM : La presse allemande jugée responsable du flop Nübel

Décevant dans la cage de l’AS Monaco, le gardien Alexander Nübel est pourtant arrivé avec une excellente réputation. Sauf que la presse allemande s’est peut-être emballée trop vite.

La défaite contre l’Olympique de Marseille (2-0) samedi dernier symbolise assez bien les débuts d’Alexander Nübel à l’AS Monaco. Le gardien prêté pour deux saisons par le Bayern Munich n’est pas forcément le principal fautif sur les buts encaissés. Mais une chose est sûre, c’est que la recrue n’est pas décisive et encore moins irréprochable. Plus les matchs passent et plus on s’interroge sur le réel niveau de ce portier présenté comme le successeur de Manuel Neuer. Ce que Polo Breitner n’a jamais compris.

La comparaison avec Ter Stegen

« Ce tel engouement autour de lui est une énigme, quand on voit comment Ter Stegen est arrivé à 20 ans à Mönchengladbach, il y avait une différence, a comparé le spécialiste du foot allemand pour RMC. Lucien Favre l’a lancé dans une opération maintien et on voyait de suite qu’il avait quelque chose. Quand Neuer est arrivé à Schalke, j’avais des doutes sur le fait qu’il devienne un grand gardien et finalement il l’est devenu donc il faut voir ce qu’il va se passer mais Nübel a déjà 24 ans et son bilan c’est qu’il a plus coûté de points qu’il en a rapporté à une équipe. Je n’ai pas de match de référence de Nübel contrairement à Ter Stegen ou Neuer plus jeune. »

« Il est talentueux mais… »

Et l’impression est identique chez Sky Deutschland, dont le journaliste Dirk große Schlarmann accuse ses confrères. « Je n’ai jamais compris ces nombreux journalistes qui l’annonçaient comme un très bon gardien, s’est-il étonné. Avec Schalke, il a fait de très bons débuts, de grands matchs, mais n’a pas réussi à garder ce niveau. Il a enchaîné les erreurs sur pas mal de rencontres. Lui et son agent l’expliquaient par la situation compliquée du club qui se battait alors pour le maintien mais je pense qu’il n’était tout simplement pas assez bon. Je n’ai jamais compris pourquoi le Bayern a décidé de l’acheter. Il est talentueux mais pas assez pour une top équipe européenne. » Visiblement surcoté, Alexander Nübel garde pour le moment la confiance de l’entraîneur Niko Kovac.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page