RMC

ASSE : Il raconte comment Puel a humilié une recrue

Réputé pour son intransigeance, Claude Puel n’est pas tendre avec ses joueurs. Ce qui a failli coûter cher à Sergi Palencia en octobre dernier.

L’AS Saint-Etienne l’a bien compris, Claude Puel n’est pas là pour plaisanter. Alors que certains cadres étaient confortablement installés, l’entraîneur et manager des Verts a frappé fort en redistribuant toutes les cartes. Le technicien est même allé jusqu’à écarter le gardien Stéphane Ruffier, pourtant considéré comme un pilier depuis plusieurs saisons. Autant dire que personne n’est à l’abri, et surtout pas la recrue estivale Sergi Palencia. En effet, le latéral droit recruté pour 2 millions d’euros n’est que rarement utilisé (6 matchs en Ligue 1 cette saison). Rien de très surprenant lorsque l’on apprend l’anecdote racontée par le journaliste Gilbert Brisbois.

Palencia repéré d’entrée…

« Le nouveau staff de Claude Puel, quand ils sont arrivés à Saint-Etienne, ils voient Palencia au premier entraînement. Et puis ils se disent : “attends, c’est qui celui-là ? Il vient du centre de formation ? Parce qu’il n’est pas au niveau là ?” Et là, on lui dit : “attends, c’est Palencia, il vient de signer pour quatre ans.” C’est fantastique quand même », a révélé notre confrère de RMC, en rebondissant sur les critiques du consultant Willy Sagnol. « C’est un arrière latéral, à ce poste il te faut soit de la vitesse, soit de la puissance. Il n’a ni l’un ni l’autre, a critiqué l’ancien coach des Girondins. Parce qu’il était formé au Barça, on a pensé que c’était le nouveau Daniel Alves. » Espérons que l’Espagnol n’écoute pas l’After…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer