RMC

ASSE : Jonatan MacHardy réclame la tête de Puel

Grâce au match nul acquis par l’AS Saint-Etienne contre Angers vendredi soir (2-2), Claude Puel a sauvé sa peau à la tête du club du Forez. Pas vraiment une bonne nouvelle pour Jonatan MacHardy.

La tension est de plus en plus grande autour de l’ASSE. Après avoir affiché une banderole réclamant la démission immédiate de Claude Puel jeudi, les ultras de Saint-Etienne ont manifesté leur colère avant le match contre le SCO. En jetant des fumigènes sur la pelouse et les filets du Chaudron, les kops stéphanois ont retardé d’une heure le coup d’envoi de cette rencontre de L1. Si au final Sainté a arraché un nouveau point dans le temps additionnel, comme dans le derby face à l’OL au début du mois, la gronde des supporters n’est pas passée. Puisque l’ASSE est toujours lanterne rouge avec cinq unités en 11 journées, et zéro victoire au compteur. Avec un tel bilan, Claude Puel est forcément en danger, d’autant plus que les ultras ont une dent contre lui depuis le début de la saison. C’est donc pour cette raison que le coach français doit faire ses valises et vite, d’après les dires de Jonatan MacHardy.

« Puel doit partir pour le bien du club »

« La colère des supporters stéphanois est légitime. On peut dire ce que l’on veut des comportements, des fumigènes jetés sur la pelouse ou dans les filets. Mais si elle est déplacée dans la manière de faire, cette colère se comprend. Je suis totalement avec les ultras de l’ASSE ! Au final, cette direction bicéphale, et sa gestion calamiteuse, n’a que ce qu’elle mérite. Et d’ailleurs, peu importe le résultat, Claude Puel doit démissionner. Depuis qu’il est arrivé à Saint-Etienne, il a géré le club d’une manière orgueilleuse, hypocrite et beaucoup trop égocentrique. Je pense que Puel doit partir pour le bien du club », a balancé, dans l’After Foot, le consultant de RMC, qui sait que le départ de Puel n’est pour l’instant pas à l’étude, sachant que son licenciement coûterait une fortune à Bernard Caïazzo et Roland Romeyer…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page