RMC

ASSE : Roussier et Bodmer en pole pour racheter Saint-Etienne

Alors que l’AS Saint-Etienne a remporté son premier match de la saison en Ligue 1 face à Clermont dimanche, le club du Forez pourrait (enfin) être vendu au cours des prochaines semaines.

Depuis le début de l’année, Sainté est un club à vendre. Mais jusqu’à maintenant, Bernard Caïazzo et Roland Romeyer n’avaient pas vraiment trouvé leur bonheur parmi les candidats au rachat. Si plusieurs projets ont vu le jour, comme celui d’un prince cambodgien ou celui d’Olivier Markarian, un investisseur local, un autre dossier a pris les devants ces dernières heures. En effet, selon les médias français, le duo Jean-Michel Roussier – Mathieu Bodmer serait en passe de remporter la mise. Portés par une société suisse et un fonds d’investissement américain, les deux anciens de Mediapro ont une belle expérience et un joli réseau dans le monde du foot. Puisque Roussier a déjà été président de club, à l’OM (1995-1999) puis à Nancy (2018-2020), alors que Bodmer a joué à l’ASSE durant sa carrière de joueur. En tout cas, cette paire a pris le dernier visage en tête, selon Timothee Maymon.

« Au niveau du prix de la vente, ce sera probablement entre 20 et 30 millions d’euros »

« L’ASSE est en vente. Il y a une deadline, qui est ce lundi midi, qui pourrait être repoussée. En tout cas, la semaine qui vient sera décisive dans le processus de vente de l’ASSE. Il y a eu plusieurs candidats au rachat, comme le projet cambodgien. Ce n’était pas du mytho, mais ce dossier est hors course. En revanche, un projet est en pole position : le projet d’une société d’entertainment sportif suisse qui s’appuie sur un fonds américain. C’est un projet qui a travaillé en sous-marin depuis quatre mois. Cet attelage a eu des propositions pour racheter plusieurs clubs à travers l’Europe. Mais le binôme Roussier – Bodmer veut racheter l’ASSE pour le côté historique, et pour la popularité du club. Si ce dossier est retenu, Roussier serait à la tête de l’ASSE. C’est un homme de médias et de football. Il serait entouré de Bodmer au poste de directeur sportif. Il y aura sûrement d’autres projets sur la table, même si la situation du club constitue un gros problème. Au niveau du prix de la vente, ce sera probablement entre 20 et 30 millions d’euros. Mais derrière, il y a un investissement de 50 ME à faire. C’est pour ça que le projet helvético-américain est en meilleure place. Mais ce qui bloque toujours un peu, c’est Bernard Caïazzo, qui voudrait avoir un strapontin dans le club pour garder ses prérogatives auprès des instances françaises… », a détaillé, dans l’After Foot, le journaliste de RMC, qui pense que l’ASSE va changer de propriétaire avant la fin de l’année. Ce qui serait une bonne nouvelle en vue du prochain mercato, sachant que l’ASSE est toujours dans la zone rouge du championnat malgré sa victoire contre Clermont dimanche (3-2).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page