RMC

Barça : « Fermez-la ! », Jean-Michel Larqué s’en prend au clan Griezmann

En difficulté au FC Barcelone, Antoine Griezmann voit son entourage multiplier les déclarations dans la presse pour expliquer sa situation. De quoi provoquer le coup de gueule de Jean-Michel Larqué.

Après l’ancien conseiller Eric Olhats, c’est au tour de l’oncle Emmanuel Lopes de prendre la parole. Selon lui, Antoine Griezmann est victime de Lionel Messi, qui impose notamment des entraînements trop légers au FC Barcelone. Autant dire que ces sorties agacent le Barça et son capitaine qui s’est dit lassé d’être ciblé. D’ailleurs, Jean-Michel Larqué le comprend et demande sèchement à l’entourage du Français de se taire.

« On a l’impression que Messi a pris Griezmann dans le nez. Et pourquoi Messi n’a pas fait la même chose avec Xavi, Iniesta, Suarez et Neymar ? Je pense que le problème de Griezmann n’est pas dans ses rapports avec Messi, son problème était sur le terrain, sur ses performances, a corrigé le consultant de RMC. On l’a même vu en équipe de France, heureusement qu’il s’appelle Griezmann pour avoir une nouvelle chance, jouer contre le Portugal et sortir enfin un match potable. Ça commençait à faire un moment, y compris en équipe de France, où il n’y a pas Messi, je le rappelle, que les matchs de Griezmann n’étaient pas à se rouler par terre. »

Le coup de gueule de Larqué !

« Mais d’un autre côté, j’ai envie de leur dire : “taisez-vous”, si je suis poli. Mais fermez-la ! L’oncle de Griezmann qui va expliquer… Mais on s’en fout ! Mais fermez votre bouche ! Qu’est-ce qu’il va faire à expliquer qu’au Barça, on ne s’entraîne pas comme il le faudrait ? Mais c’est incroyable ! Et là, Griezmann est responsable de son entourage, il n’a qu’une chose à dire c’est : “taisez-vous ! Fermez-la ! C’est moi qui suis sur le terrain. Et si on vous sollicite, vous dites que vous n’avez rien à dire.” J’ai entendu dire que Messi en avait remis une couche. Mais ce n’est pas lui qui relance le truc, c’est tonton Griezmann oh ! », s’est lâché Jean-Michel Larqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page