RMC

Barça : Fred Hermel tente de raisonner Dembélé

En désaccord avec le FC Barcelone, Ousmane Dembélé devrait partir libre l’été prochain. L’ailier français fait passer l’aspect financier avant le côté sportif, ce que regrette le journaliste Fred Hermel.

Les positions entre le FC Barcelone et Ousmane Dembélé sont plus que jamais éloignées. Au terme d’une réunion tendue mardi, les deux parties ont quasiment acté leur désaccord de manière définitive. Autrement dit, il faudrait un sacré rebondissement pour que le Français prolonge avant la fin de son contrat l’été prochain. « Il demande 40 millions d’euros bruts par an, et le Barça ne lui offre que la moitié, a relayé Fred Hermel. Il est très, très éloigné du Barça aujourd’hui. Parce qu’on sait très bien qu’il y a de l’argent en Angleterre, qu’il y a des clubs qui lui font les yeux doux, qu’ils peuvent mettre beaucoup plus d’argent que le Barça. »

L’ailier du Barça privilégie l’aspect financier, ce qui représente une erreur selon le journaliste. « Moi je pense que ce serait catastrophique pour lui de ne pas participer à ce nouveau projet parce que le nouvel entraîneur Xavi compte énormément sur Dembélé, a réagi Fred Hermel. Il se fond en éloges sur ce joueur qui est vraiment différent des autres. Même là, alors qu’il n’est pas au top physiquement, il fait la différence. Ça peut être un projet sportif magnifique pour lui. Il gagnerait peut-être moins d’argent qu’en Angleterre, mais il serait au centre de la reconstruction d’un des plus grands clubs de l’histoire du football. »

« Quand on est ambitieux, on a peut-être envie de participer à ça. Ça va peut-être prendre deux ou trois ans, mais il est encore jeune, a argumenté le spécialiste du foot espagnol. Si j’étais le conseiller de Dembélé, je lui dirais : “Tu te rends compte de ce que ça représente sportivement ? Tu es avec Xavi, une légende du football, tu es dans un club légendaire, et tu peux être la base sur laquelle on va construire le renouveau de ce club.” Sportivement, il va aller où ? A Newcastle pour prendre des thunes ? A Manchester United, il ne serait pas sûr d’être la base du projet. Alors que Xavi lui offre quasiment le clés du camions tellement il l’adore. » A priori, ces arguments ne suffiront pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page