RMC

Bayern Munich : Leroy Sané, les Français… Willy Sagnol se mouille

Deux semaines après la reprise de la Bundesliga, le Bayern Munich se dirige déjà tout droit vers un trentième titre de champion d’Allemagne.

La crise sanitaire du Covid-19 n’a pas freiné les ardeurs du Bayern Munich. Invincible depuis début janvier, le club munichois a enchaîné cinq victoires de rang depuis la reprise, dont un 1-0 contre Dortmund cette semaine, pour s’installer tranquillement en tête de la Bundesliga. Leader avec dix points d’avance, et un match en plus, sur le BvB, l’équipe d’Hans-Dieter Flick file tout droit vers un nouveau titre de champion, encore plus après l’écrasante victoire face à Düsseldorf samedi (5-0). Désormais, l’objectif du FCB sera la Ligue des Champions, qui devrait reprendre en août. Mais l’été prochain marquera aussi un tournant, car Munich devrait se montrer actif sur le mercato pour relancer une nouvelle dynamique, avec notamment le recrutement de Leroy Sané (Man City). Un deal qu’Uli Hoeness considère comme acquis. « Avec Kimmich, Süle et, espérons-le, Alaba, Thiago et Leroy Sané, nous aurons une équipe jeune et viable. Je peux imaginer, si tout se passe bien, qu’une nouvelle ère ne fait que commencer au Bayern Munich », a récemment lancé le vice-président du conseil de surveillance du Bayern. Pas de quoi convaincre Willy Sagnol.

« Ce sera compliqué pour les Français du Bayern… »

« Leroy Sané ? Pour moi, Sané ne correspond pas du tout au Bayern au niveau du caractère. C’est un joueur irrégulier. Il est introverti. Il a beaucoup de problèmes à Manchester City. Quand on connaît l’ADN du Bayern, Sané n’est pas fait pour ce club. Si ça coûte 80 ME, je préfère balancer 20 ME de plus pour recruter Kai Havertz de Leverkusen. Lui, c’est la garantie d’un meneur de jeu que tu peux faire jouer avec Lewandowski. L’année prochaine, par rapport aux objectifs du Bayern, ils veulent trouver un latéral droit. Et dans l’axe, ce sera Süle ou Boateng, avec Alaba à ses côtés, et Davies à gauche. Davies, c’est le même qu’Alaba il y a 10 ans. Donc ce sera compliqué pour les Français du Bayern… », a lâché, dans l’After Foot, le consultant de RMC, qui n’est donc pas du tout optimiste pour Lucas Hernandez ou Benjamin Pavard en vue de la saison prochaine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer