RMC

Bordeaux et Saint-Etienne direction la Ligue 2, MacHardy sonne le glas

Une nouvelle fois défait en Ligue 1, cette fois-ci face à l’ennemi lyonnais (0-1), Saint-Etienne, bon dernier, se retrouve dans une situation très délicate. Une situation qui peut être mise en parallèle avec les Girondins de Bordeaux, eux qui se placent 19e après 21 journées.

Que ce soit l’AS Saint-Etienne où les Girondins de Bordeaux, c’est une véritable déliquescence vécue par deux écuries historiques du championnat de France. Lors de la 21e journée, les Bordelais ont bu le calice jusqu’à la lie en se faisant étriller par le Stade Rennais sur le score fleuve de 6-0. De leur côté, les Stéphanois ne parviennent plus à gagner. Déjà battus par le RC Lens dans les ultimes secondes au cours de la journée précédente, les hommes de Pascal Dupraz ont une nouvelle fois perdu face à l’OL (0-1) dans une rencontre loin d’être emballante, et c’est un doux euphémisme.

Direction la Ligue 2

Dès lors, ces deux équipes se placent bonnes dernières de la Ligue 1 et difficile de croire qu’une évolution positive peut advenir à court terme. C’est notamment la vision exposée par Jonathan MacHardy sur les ondes de RMC ce samedi soir. Pour lui, la donne est même pratiquement faite puisqu’il voit Bordeaux et Saint-Etienne se diriger inexorablement vers l’échelon inférieur…

« Saint-Etienne et Bordeaux, cela tombe plutôt bien puisque ce sont des clubs amis, sont dans des situations qui puent un peu. Pour ces deux clubs, ce n’est pas que le sportif qui ne va pas. Dans les deux cas, ils ont des entraîneurs qui ne sont pas forcément à leur place, un effectif pas vraiment adapté à la Ligue 1, mais surtout, des projets sportifs qui n’ont aucune vision et qui font que Bordeaux et Saint-Etienne sont actuellement les deux plus mauvais clubs de Ligue 1. Aujourd’hui, on se retrouve avec deux équipes historiques du football français qui sont devenues anodines, pénibles à voir jouer et qui ont de grandes chances de finir en Ligue 2. Et cela est très très triste », a confié un Jonathan MacHardy totalement défaitiste quant à l’avenir de Saint-Etienne et de Bordeaux au sein de l’élite hexagonale.

2 commentaires

  1. Ce sont ces deux présidents qui ont mis Sainté dans cette posture et personnes d’autres. Si ils aimaient bien assez ils auraient dû réagir depuis longtemps.

    1. Je voulais dire s’ils aimaient aussi bien l’asse comme ils l’ont toujours dit, ils auront dû réagir depuis un moment. Et surtout Ils ne peuvent pas trouvé d’excuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page