RMC

CdM : Wenger prend cher à cause de la FIFA

En annonçant vouloir bouleverser le calendrier du football mondial dans les années à venir, Arsène Wenger a fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours.

Depuis 2019, Arsène Wenger est le directeur du développement du football mondial à la FIFA. Un fauteuil dans lequel il cherche à faire progresser le sport le plus populaire. Pour cela, l’ancien manager d’Arsenal a récemment préconisé une Coupe du Monde tous les deux ans à partir de 2028. Une façon d’ajouter encore un peu plus de qualité au foot de sélections. Mais alors qu’il était très critique envers les fédérations durant sa carrière d’entraîneur en club, Wenger a du mal à trouver des suiveurs, vu que sa proposition n’est pas vraiment validée… D’ailleurs, Pierre Ammiche ne comprend pas pourquoi la FIFA a confié un rôle majeur à Wenger.

« Le foot de demain, c’est donc un vieux Monsieur de 71 ans… »

« Je suis en colère contre la FIFA. Car la vénérable institution a décidé de confier un rôle d’importance majeure à Arsène Wenger. Le foot de demain, c’est donc un vieux Monsieur de 71 ans… Après avoir proposé la très belle idée de changer les règles, cette fois, il propose de changer le calendrier. L’ancien patron d’Arsenal propose d’organiser la Coupe du Monde tous les deux ans. On peut aller plus loin aussi, il faut la faire tous les ans. On peut même organiser des compétitions à 60. On va vibrer devant Malawi – Suriname et Tadjikistan – Sierra Leonne. Ça sera la fête du foot ! Après, il plaide aussi pour un Euro tous les deux ans, c’est-à-dire une compétition majeure tous les ans. Au final, je vais plus voir Pogba ou Griezmann que ma femme. La justification, c’est que les gens aiment les matchs à enjeu. Moi, j’aime bien la raclette, mais je ne vais pas en manger pendant quatre mois… Ce que papy mougeot n’a pas compris, c’est que c’est la rareté qui fait la valeur de la Coupe du Monde. C’est une pierre précieuse que l’on doit chérir. Wenger n’est pas le mieux placé pour faire bouger le mammouth », a lancé le journaliste de RMC, pour qui Wenger est complètement à contre-sens, au moment où les gens sont presque en overdose de foot…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page