RMC

EdF : Deschamps critiqué, Nicolas Anelka prend sa défense

Comme souvent, Didier Deschamps n’a pas apporté beaucoup de changements à sa dernière liste. Le sélectionneur de l’équipe de France confirme sa réputation de coach conservateur. Une méthode que Nicolas Anelka comprend parfaitement.

Malgré les possibles nouveautés évoquées ces derniers jours, Didier Deschamps est resté fidèle à lui-même. Le sélectionneur de l’équipe de France a conservé un groupe sans surprise. A savoir sans William Saliba, Jonathan Clauss ou encore Christopher Nkunku qui auraient pu prétendre à une première convocation. Et dont les absences suscitent de la déception chez beaucoup d’observateurs. Mais de son côté, Nicolas Anelka comprend parfaitement la logique du technicien.

« Didier Deschamps est conservateur, oui. Mais je pense qu’il a déjà son groupe pour la Coupe du monde, il n’a pas envie de changer, a expliqué le consultant de RMC. C’est risqué mais il a gagné la Ligue des Nations, il n’est pas vraiment attaquable. Même si le jeu n’est pas extraordinaire, il a gagné donc il n’y a rien à dire sur lui. Il a déjà son groupe, alors pourquoi appeler un joueur aujourd’hui en sachant que tu ne vas pas le sélectionner pour la Coupe du monde ? Ça ne sert à rien. Il faut vraiment qu’il y ait un joueur exceptionnel, et qui fasse des choses exceptionnelles sur le terrain pour qu’il entre dans le groupe. Sinon je pense qu’il a déjà son groupe pour la Coupe du monde, c’est tout. »

Après l’annonce de sa liste, Didier Deschamps a expliqué qu’il souhaitait poursuivre avec les joueurs présents lors du précédent rassemblement. « J’ai voulu être dans la continuité par rapport aux joueurs présents le mois dernier même s’il y a des absents aussi, comme en octobre. (…) Sur cette liste, j’ai suivi une logique et une continuité par rapport à ce qu’on a réalisé le mois dernier. Quand ça se passe bien voire très bien, j’ai tendance à maintenir la confiance aux joueurs qui étaient là sur le stage précédent », s’est défendu le sélectionneur des Bleus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page