RMC

EdF : Kévin Diaz donne une nouvelle mission à Deschamps

Depuis l’échec subi à l’Euro l’été dernier, Didier Deschamps tente de nouvelles choses à la tête de l’équipe de France. Au plus grand bonheur des suiveurs des Bleus.

Samedi dernier, en dominant largement le Kazakhstan au Parc des Princes (8-0), la France a composté son ticket pour la Coupe du Monde 2022 au Qatar. Une compétition lors de laquelle le pays tricolore remettra son titre en jeu, avec un statut de favori. Oui, car depuis l’élimination dès les huitièmes de finale contre la Suisse à l’Euro, les Bleus sont redevenus eux-mêmes. Grâce à quatre victoires lors des quatre derniers matchs, via notamment le sacre en Ligue des Nations en octobre dernier, l’EdF a retrouvé son efficacité. Dans un système en 3-4-1-2, la France paraît même encore plus forte dans le jeu. Tout cela parce que Deschamps est devenu un peu moins frileux, en mettant par exemple Kingsley Coman à la place de Benjamin Pavard au poste de piston droit. Une tendance qui doit se confirmer en vue du Mondial 2022. C’est en tout cas le souhait de Kevin Diaz.

« Les Bleus doivent imposer leur propre style à tout le monde »

« Plus que le système de jeu, j’ai envie de parler de la philosophie de jeu qui l’accompagne. Après le match contre le Kazakhstan, Deschamps a parlé de “rapport de forces”. C’est une notion importante. Une équipe doit mettre une pression tactique et mentale sur son adversaire. Et l’équipe de France doit être protagoniste ! Les Bleus doivent imposer leur propre style à tout le monde. La France doit prendre en main le match par le jeu. Ce fameux renouvellement que l’on demande à Deschamps depuis le sacre à la Coupe du Monde 2018, c’est justement d’arrêter d’être une équipe à réaction. Il faut que la France prenne les devants. Ça passe par la tactique. On me dit : “Coman en piston droit, ça va aller contre une petite équipe, mais pas contre une grosse”. Mais pourquoi ? À l’heure actuelle, ce sont les équipes qui imposent leur jeu qui ont les meilleurs résultats. Et je pense que la France a la capacité de faire son jeu, notamment avec l’apport de Benzema, plus la vitesse de Mbappé », a lancé, dans l’After Foot, le consultant de RMC, qui souhaite que la France gagne une compétition grâce à son attaque, et non plus grâce à sa défense…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page