RMC

EdF : Le groupe de la mort ? Di Meco prévient Deschamps

Il y a quelques jours, l’équipe de France a chopé le gros lot lors du tirage au sort de l’Euro 2020. Puisque les Bleus ont terminé leur course dans le Groupe F avec l’Allemagne et le Portugal.

En juin prochain, deux ans après le sacre mondial en Russie et quatre saisons après l’échec au Stade de France face aux Portugais déjà, la troupe de Didier Deschamps aura fort à faire. Venir à bout du dernier champion d’Europe et des champions du monde 2014 pour atteindre la phase finale de ce championnat d’Europe, telle sera la mission des Bleus entre Munich et Budapest. Pas une mince affaire, vu que les Allemands ont reconstruit une jeune équipe talentueuse et que les Portugais restent dangereux avec Cristiano Ronaldo. Mais selon Éric Di Meco, la France ne doit pas se faire une montagne de ce groupe de la mort.

« Il va falloir être prêt dès le premier match »

« La vérité d’aujourd’hui ne sera pas la même dans six mois. On peut tout dire et rien dire sur le tirage au sort de cet Euro 2020. Le seul petit danger, c’est que le troisième de notre groupe risque d’avoir moins de points que dans une autre poule. Donc il va falloir être prêt dès le premier match. La France ne doit pas finir troisième, car sinon, le tirage au sort des huitièmes sera compliqué… D’habitude, on dit que tu montes en pression tout au long de la compétition en gérant ta préparation pour être en forme à la fin. Mais là, il faudra être en forme dès le départ en Allemagne. Il ne faudra pas se mettre en difficulté d’entrée. Dans une compétition normale, quand tu perds le premier match, tu es en grande difficulté, mais là, ce sera différent avec ce groupe », a lancé, dans Team Duga, le consultant de RMC, qui ne voit pas comment l’EdF pourrait vivre un échec XXL en sortant dès la phase de poules, alors que quatre troisièmes, sur six groupes, seront repêchés pour les huitièmes de finale.

Bouton retour en haut de la page
Fermer