RMC

EdF : Maignan au-dessus de Lloris, un spécialiste a tranché

Non décisif contre la Bosnie (1-1) mercredi, le gardien de l’équipe de France Hugo Lloris ne fait plus l’unanimité. A tel point que son statut est désormais contesté.

Après l’annonce de sa liste la semaine dernière, le sélectionneur Didier Deschamps a profité de sa conférence de presse pour clarifier la nouvelle hiérarchie des gardiens en équipe de France. Ainsi, Steve Mandanda recule au troisième rang, laissant Mike Maignan devenir la doublure d’Hugo Lloris. Et si le portier du Milan AC parvenait à chiper la place de titulaire ? C’est du moins l’hypothèse envisagée par Lionel Charbonnier, qui n’est pas convaincu par le capitaine tricolore après le but encaissé mercredi.

« Maignan apporterait une autre dynamique »

« Il y a aussi la communication. Est-ce que Lloris communique bien avec ses arrières pour boucher tel angle de but ? Ça va au-delà de ce que l’on voit, il y a aussi la communication, l’invisible. Il y a la communication verbale et la communication corporelle. Est-ce qu’il a autant d’impact qu’avant ? En valeur intrinsèque, je pense que Maignan est au-dessus, a tranché l’ancien gardien sur RMC. Il apporterait peut-être une autre dynamique. Mais on entre encore dans un problème de gestion humaine. »

« Cette mauvaise spirale de l’équipe de France, tu ne peux pas la mettre sur le dos d’un seul joueur. C’est collectif. Punir Lloris, Kimpembe ou un autre, non. En fin de compte, c’est le groupe qui a merdé à l’Euro de par son implication mentale, a rappelé le champion du monde 1998. Ces joueurs-là, tu les remets et tu leur dis : “Je vous fais confiance une fois, montrez-moi autre chose. Si vous ne le faites pas, je vous coupe la tête parce que j’en ai d’autres.” Là-dessus, je suis d’accord avec Deschamps. » A priori, le sélectionneur ne devrait pas rétrograder son capitaine.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page