RMC

EdF : Pavard vs Coman, Kévin Diaz ne comprend plus Deschamps

Ce samedi soir, pour affronter le Kazakhstan dans le cadre des qualifications de la Coupe du Monde 2022, l’équipe de France va jouer dans un système à trois défenseurs centraux. Avec Kingsley Coman en piston droit ?

Pour cette rencontre décisive en vue du Mondial au Qatar, Didier Deschamps n’a qu’une seule incertitude avant de coucher son onze de départ. Qui de Benjamin Pavard ou de Kingsley Coman occupera le poste de piston droit ? S’il privilégie l’option offensive, le sélectionneur pourrait faire confiance à l’attaquant du Bayern. Ce qui se ferait au détriment de son coéquipier à Munich… Pas de quoi remettre en cause la place du champion du monde. « Benjamin sait qu’il n’est pas dans la meilleure période de sa carrière. Il n’y a pas de souci sur sa capacité à jouer à ce poste de piston. Mais Kingsley est une option. Il y a beaucoup d’équipes nationales qui évoluent dans ce système avec des options dans les couloirs plus ou moins offensives. Entre jouer latéral droit à quatre ou être piston dans une défense à trois, c’est parfois le même rôle. L’idéal c’est d’avoir un joueur qui défend quand on n’a pas le ballon et qui apporte offensivement. C’est pareil dans les deux schémas », a détaillé Deschamps à propos de ce dilemme-là.

« Tu mets en concurrence un défenseur central et un attaquant, sur le même poste… »

Une déclaration qui ne plaît pas trop à Kevin Diaz. « Pour un latéral de formation, comme pouvait l’être Sagnol, il n’y a pas une grande différence entre un système à quatre ou à cinq. Car au final, c’est le même poste. Mais pour quelqu’un comme Pavard, qui certes joue régulièrement arrière droit au Bayern en étant un défenseur central de formation, le poste est très différent. Je ne suis pas du tout d’accord avec Deschamps. Il y a quelque chose de surréaliste dans cette déclaration : dans un 3-5-2, en équipe de France, tu mets en concurrence un défenseur central et un attaquant, sur le même poste… C’est quand même incroyable ! Coman, c’est un ailier, alors que Pavard est un défenseur central qui peut jouer sur un côté… Coman en piston droit contre le Kazakhstan, ok, pourquoi pas. Mais ça va être quoi contre une équipe compétitive ? Deschamps va remettre une composition défensive. J’aimerais que la France ait toujours la même formule pour bien la maîtriser. Et après, il faut penser à un Plan B. Sauf que pour l’instant, l’équipe de France n’a pas de Plan A… », a lâché, dans l’After Foot, le consultant de RMC, qui pense que Deschamps ne prend pas les bonnes solutions pour l’avenir à moyen terme des Bleus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page