RMC

EdF : Riolo désigne l’ennemi à surveiller de très près au Mondial

Cela était attendu avec grande impatience par tous les amoureux de football, c’est désormais acté : on connait les différents groupes qui constitueront la première phase de la Coupe du Monde au Qatar. 

On le sait, de manière générale, l’Equipe de France possède une certaine réussite lors des tirages au sort. Ce vendredi au Qatar, se tenait un exercice dans ce genre en ce qui concerne une compétition qui, l’air de rien, approche à très grands pas, avec un coup d’envoi qui sera donné le 21 novembre prochain. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les Bleus ont, une énième fois, hérité d’un groupe à leur portée, et c’est un euphémisme. Ainsi, Kylian Mbappé et ses coéquipiers se frotteront à la Tunisie, au Danemark et au vainqueur du barrage entre l’Australie, le Pérou et les Emirats Arabes Unis. 

Le Danemark, attention danger

Et si beaucoup estiment que ce tirage a été des plus cléments, quelques voix s’élèvent tout de même afin d’avertir la France. En effet, sur les ondes de RMC, Daniel Riolo a tenu à mettre en avant la qualité d’une équipe comme le Danemark. Une nation qui ne sera nullement facile à éjecter selon lui, contrairement à ce que peuvent penser nombre d’observateurs. Il n’y a qu’à regarder de plus près les différentes Coupe du Monde de la France pour s’en convaincre. 

« Le Danemark, c’est une équipe qu’on prend toujours un peu de haut. On les joue tout le temps en Coupe du Monde. En 84 tu gagnes 1-0, mais tu galères contre une superbe équipe qui va en demi-finale. En 92, ils te sortent de l’Euro. 98, tu gagnes 2-1, mais ils ont une équipe de qualité en face. 2002, encore une fois, ils ont une super belle équipe et ils te battent 2-0. Et en 2018, dans un match qui ne servait à rien du tout, tu fais match nul 0-0. Il faut vraiment faire attention. Tu ne te balades pas contre les Danois », a lancé un Daniel Riolo qui appelle donc à prendre plus en considération le Danemark.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page