RMC

EdF : Rolland Courbis détruit Deschamps

Clairement dans le dur en ce début de saison, l’équipe de France doit réussir à retrouver la potion magique qui l’a porté sur le toit du monde en 2018.

Malgré un statut de champions du monde, les Bleus ne font plus vraiment peur. Il faut dire qu’entre l’échec à l’Euro 2021, contre la Suisse dès les huitièmes de finale, et les matchs nuls poussifs contre la Bosnie et l’Ukraine (1-1) en éliminatoires du Mondial 2022, l’équipe de Didier Deschamps a montré son pire visage. Incapable de proposer un contenu de jeu correct, la France n’a plus gagné depuis cinq matchs… Ce qui n’étonne pas trop Rolland Courbis, pour qui le récent 4-3-3 de Deschamps ne peut pas aboutir à des résultats probants. 

« J’espère que Didier Deschamps ne refera pas cette erreur »

« Le 4-3-3 est une catastrophe pour l’équipe de France. Je parle d’un système sans aucun mécanisme, sans pressing… Ça ne fonctionne pratiquement jamais chez nous. Il y a des souvenirs par rapport à ça. J’espère que Didier Deschamps ne refera pas cette erreur. Surtout avec ce côté droit qu’il avait aligné à l’Euro… On est champion du monde de quoi avec Koundé et Tolisso sur le côté droit ? Ensuite, si c’était à refaire, tu mettrais Lenglet dans une organisation à trois centraux au milieu de Kimpembe et Varane ? Non, il fallait mettre Lenglet en arrière gauche plutôt que Rabiot ? Bref, c’est ridicule… Je suis fatigué, mais je garde un certain optimisme. La France a fait une moins mauvaise deuxième période contre l’Ukraine. Il y a quand même des joueurs de haut niveau dans cette équipe. Maintenant, il faut se qualifier pour la Coupe du Monde. Mais pour ça, il faut jouer en 4-2-3-1, la seule organisation qui a permis à notre équipe de France de faire des résultats surprenants. Jusqu’à maintenant, Deschamps était chanceux. Maintenant, il est normal », a lancé le consultant de RMC, qui espère voir un bon match de la France contre la Finlande mardi soir.

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page