RMC

FCN : Kolo Muani, tout est parti d’une réunion lunaire !

En désaccord avec ses dirigeants, Randal Kolo Muani devrait quitter le FC Nantes à la fin de son contrat en juin prochain. Un coup dur pour son club formateur, qui a peut-être commis l’erreur de lui formuler une proposition trop basse au cours d’une drôle de réunion.

Sauf rebondissement, Randal Kolo Muani quittera le FC Nantes à la fin de son contrat l’été prochain. L’attaquant de 23 ans a déjà publiquement annoncé qu’il effectuait sa dernière saison chez les Canaris, avant un possible départ en Allemagne. Un coup dur pour le club dirigé par Waldemar Kita qui devrait perdre quelques millions d’euros dans cette histoire. Il faut dire que la direction nantaise, fidèle à sa politique, n’avait fait aucun effort lors d’une étonnante réunion racontée par le journaliste David Phelippeau.

« Le gros souci à Nantes, c’est qu’ils ont une politique salariale qui reste uniforme pour les jeunes. Ils ne veulent pas monter dans les tours sur les salaires, a confié le spécialiste des Canaris sur RMC. Par exemple, ils ont proposé 25 000 euros par mois à Kolo Muani en novembre 2020. La réunion ne s’est pas très bien passée, les agents ont dit : “Vous vous foutez de notre gueule ?” Kolo Muani venait d’intégrer l’équipe de France Espoirs, il s’imposait vraiment en jaune avec Christian Gourcuff. »

« Pour l’anecdote, il y a un agent qui a mis un “1” devant les 25 000 en disant : “Voilà ce qu’on veut”. C’était visiblement du second degré mais la direction du FC Nantes s’est braquée, a raconté le journaliste. Elle a dit : “Vous nous prenez pour des fous ? On ne donnera pas ça…” Il y a ensuite eu une nouvelle discussion entre Gilles Favard, un ancien conseiller de Waldemar Kita, et les agents de Kolo Muani qui ont trouvé un accord oral sur 50 000 euros par mois. Mais depuis cette proposition orale, plus rien, silence radio du FC Nantes. » Après ça, on comprend mieux les tensions entre les deux parties.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page