RMC

Giovanni Lo Celso, la grosse erreur de l’OL au mercato !

À trois jours de la fermeture du mercato hivernal, le marché de l’Olympique Lyonnais s’emballe quelque peu. Avec la vente presque actée de Bruno Guimaraes, les choses devraient s’accélérer dans les heures à venir.

C’est la grosse surprise de ce marché des transferts en Ligue 1 : nouveau riche du football suite à son récent rachat, Newcastle possède des fonds très importants afin de se renforcer à mi-saison. S’ils ont reçu un nombre de stop assez ahurissant dans leurs nombreuses pistes depuis le 1er janvier dernier, les Macpies ont eu le bonheur de trouver une oreille compréhensive du côté de l’OL. En effet, à l’aide d’une coquette somme posée sur la table des décideurs rhodaniens, l’écurie de Premier League est en passe de rafler la mise concernant Bruno Guimaraes. De son côté, les Gones devraient récupérer environ 42 millions hors bonus dans cette transaction. Dès lors, le remplaçant du génial auriverde doit être déniché. 

Giovanni Lo Celso, c’est un non !

Et depuis plusieurs jours, un nom revient avec grande insistance, celui de Romain Faivre. Le milieu de terrain brestois est sur les tablettes lyonnaises et pourrait signer d’ici au 31 janvier. Néanmoins, poste pour poste, ce serait un joueur supplémentaire qui serait lorgné par le board de l’OL : Giovanni Lo Celso. Une piste intéressante sur le papier, mais qui ne plait pas vraiment à Jonathan MacHardy, comme celui-ci l’a fait savoir sur les ondes de RMC. Pour lui, e milieu argentin de Tottenham, passé par le PSG, n’a tout simplement pas le profil idoine pour Peter Bosz et son effectif.

« Déjà, ce n’est pas du tout le même profil que Bruno Guimaraes. Je ne remets pas en cause sa qualité de joueur, c’est un super élément. Ensuite, outre cela, ce n’est pas non plus un profil dont Peter Bosz a réellement besoin aujourd’hui. Avant toutes choses, Peter Bosz a besoin de vitesse et d’attaquants de couloir. Giovanni Lo Celso n’est pas du tout un attaquant de couloir. C’est un milieu de terrain central, un profil à la Houssem Aouar », a analysé Jonathan MacHardy apparemment pas très fan de ce choix fait par la direction lyonnaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page