RMC

L1 : Édouard Philippe, Le Graët… Jean-Michel Larqué détruit tout le monde

Alors que tous les autres grands championnats européens ont repris ou vont reprendre d’ici au mois de juin, la Ligue 1, elle, restera de côté jusqu’à la prochaine saison…

En annonçant l’arrêt définitif de son championnat dès le 30 avril dernier, la France espérait pousser les autres pays à l’imiter en cette période de crise sanitaire du Covid-19. Sauf que c’est tout le contraire qui s’est passé, car si la L1 s’est précipitée, les autres championnats ont laissé passer l’orage avant de relancer leurs saisons. Puisqu’après la Bundesliga, qui a déjà repris depuis deux semaines, la Liga, la Premier League et la Série A vont reprendre à la mi-juin. Et pendant ce temps-là, les clubs français vont rester à la maison, avec des pertes financières estimées à plusieurs centaines de millions d’euros… Un couac, initié par l’Etat français et la LFP, qui commence à faire jaser, surtout vu que la Ligue a annoncé que les clubs français pourront organiser des matchs amicaux en juillet, après une potentielle reprise début juin… De quoi rendre fou Jean-Michel Larqué.

« On est ridicules et on a fait preuve de précipitation… »

« Le 28 avril dernier, pourquoi le Premier Ministre a fait un petit paragraphe spécifique sur les sports collectifs, avec le foot et le rugby ? Quelle mouche l’a donc piqué ? Il pensait peut-être que ces sportifs n’étaient pas faits comme les autres, sauf que… Junior Sambia en est la preuve évidente. Bon sang de bonsoir, pourquoi il n’y a pas eu davantage de prudence ? Pourquoi fait-il une déclaration péremptoire en disant ‘ça s’arrête’ ? C’est une décision politique. Je suis pro-Le Graët, mais lui aussi fait de la politique… Il passe la brosse à reluire sur le Président. Lui, il ne veut qu’une chose : sauver la finale de la Coupe de France et les matchs de l’équipe de France. C’est ridicule. Il fallait être plus prudent, plus mesuré. La Ligue parle de matchs amicaux en juillet. Mais quelle est la différence sanitaire entre un match amical à 11 contre 11 avec sept changements et un match officiel à 11 contre 11 avec cinq changements, tout ça à huis clos ? On est ridicules et on a fait preuve de précipitation… », a lâché, dans Rothen Régale, le consultant de RMC, qui estime donc que Noël Le Graët a perdu des points en envoyant une lettre pour féliciter le Premier Ministre Édouard Philippe. D’autant plus que les décisions du président de la FFF ne font pas du tout l’unanimité, que ce soit chez les pros ou les amateurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer