Ligue 1RMC

L1 : Jonatan MacHardy dit quel est le problème en Coupe d’Europe

Suite à une semaine de Coupe d’Europe, le retour à la Ligue 1 avec OGCN-TFC (1-1) et LOSC-ASM (0-1) a été brutal.

En Europe, on parle souvent des cinq grands championnats. Mais cette saison, c’est plutôt quatre plus un. Alors que l’Angleterre a placé six clubs en quarts de finale des Coupes d’Europe, l’Espagne en a trois, l’Italie deux et la Bundesliga un. Par contre, aucune trace d’une formation française, vu que le PSG, l’OL et Rennes ont été éliminés dès les huitièmes. Une tristesse sans nom, sachant que le Portugal fait mieux avec deux clubs représentés, comme les Pays-Bas (1) et la République Tchèque (1). L’heure est donc à la remise en question en L1, et Jonatan MacHardy a peut-être une solution.

« Pas un problème technique, mais de rythme »

« Cette semaine, on a tous bouffé des matchs de Ligue des Champions et d’Europa League. C’était superbe. Quand on voit les deux premiers matchs de Ligue 1 de la journée, il y avait des intentions d’aller de l’avant certes. Nice cherche toujours à jouer. Toulouse, c’était pas trop mal. Mais notre parcours européen s’est arrêté à la mi-mars. Et franchement, le match de Lille, second, et Monaco, qui a une très bonne équipe depuis le mercato, on a l’impression que ça se joue au ralenti par rapport à la C1. Ce n’est pas un problème technique, mais de rythme. C’est ça qui me choque le plus. L’intensité qu’on met dans chaque contact, dans chaque phase de transition… C’est peut-être la piste principale sur laquelle on doit progresser en France », a lâché, dans l’After Foot, le consultant de RMC, qui pense que la L1 est jugée comme physique, mais dans le mauvais sens du terme…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page