RMC

L1 : Jonatan MacHardy se montre rassurant pour Rennes

Vendredi, en ouverture de la 8e journée de Ligue 1, le Stade Rennais est tombé de haut contre le SCO d’Angers (1-2).

Alors que la place de leader provisoire lui tendait les bras, le club breton a chuté. Invaincu depuis le début de saison, que ce soit en Ligue 1 ou en Ligue des Champions, le SRFC a donc subi la première défaite de son exercice 2020-2021. Un passage obligé qui met la troisième place de Rennes en danger, sachant que Nice et Lens peuvent passer devant dimanche. Il faut dire que l’équipe de Julien Stéphan connaît un vrai coup d’arrêt en octobre avec trois nuls (2-2 contre Reims, 1-1 face à Dijon et Krasnodar) et cette défaite. Pas de quoi inquiéter Jonatan MacHardy cependant.

« Cette équipe n’a pas encore cette expérience européenne »

« C’est une équipe qui apprend à gérer les enchaînements de Ligue des Champions, mais je suis assez confiant. Stéphan fait tourner, c’est bien. Devant, Guirassy ne peut pas faire tous les matchs, il aura des coups de mou. Mais il faudrait peut-être trouver un autre système. Car Hunou, certes il marque, mais il était esseulé en attaque. Il n’a pas la densité physique pour jouer seul en pointe. Le retour de Niang va faire du bien, il sera là d’ici 15 jours. Rennes doit faire avec, c’est important. À mon avis, Nzonzi et Camavinga auraient aussi dû tourner. Stéphan peut utiliser Grenier au milieu. Après, les critiques sont superflues. L’enchaînement C1 – L1 est difficile. Cette équipe n’a pas encore cette expérience européenne. Mais le groupe reste serein malgré la défaite », a lancé, dans l’After Foot, le consultant de RMC, qui sait que Rennes va jouer une bonne partie de sa saison d’ici à la trêve de novembre, avec des matchs contre le FC Séville (28/10), Chelsea (04/11) ou le PSG (07/11).

toto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page