RMC

L1 : Pas de jauges en politique, Sébastien Piocelle accuse

A partir du 3 janvier prochain, les stades de Ligue 1 ne pourront pas accueillir plus de 5000 personnes. Un retour en arrière qui en agace plus d’un parmi les fans et les observateurs.

Retour à la case départ ? Suite aux annonces gouvernementales de ces dernières heures, les stades de Ligue 1 seront limités à une capacité maximale de 5000 personnes. Un manque à gagner pour les clubs mais aussi un énorme coup dur pour les fans, qui étaient de retour depuis le début de la saison. Mais la situation sanitaire s’aggravant, le football a trinqué une nouvelle fois. Une tendance qui agace les fans et observateurs du monde du ballon rond, alors que les meetings politiques ne seront pas concernés par les futures jauges. Une aberration pour Sébastien Piocelle.

Sébastien Piocelle ne comprend pas le manque de cohérence dans les décisions prises

Sur l’antenne d’RMC, le consultant a en effet poussé un petit coup de gueule sur le sujet. “Ma compagne est en politique. C’est une aberration ! Mais ça ne me surprend tellement pas… Dans les meetings politiques il n’y a pas de jauges. Des images m’avaient choqué avec pas de masques. Ils s’embrassaient tous… Même s’il y a le vaccin et qu’on se dit qu’à un moment, on va s’en sortir, ce serait à eux de montrer l’exemple. Mais pour eux, il n’y a pas de jauges. Pour moi, encore une fois, la France n’est pas un pays de sport. Quand je dis ça, j’inclus les dirigeants et pas les fans. En Angleterre, les supporters sont dans les stades. On était le seul grand championnat européen à s’arrêter il y a deux ans…”, a notamment indiqué Sébastien Piocelle, dépité par la récente décision du retour des jauges à 5000 personnes dans les enceintes de Ligue 1. En espérant que la situation s’améliore le plus rapidement possible pour permettre aux amoureux du ballon rond de garnir de nouveau les stades de Ligue 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page