RMC

LOSC : Lille sans Galtier ni Campos, c’est la mort

Suite à un début de saison plutôt correct, le Lille OSC a pris une énorme claque à domicile contre l’OGC Nice de Christophe Galtier (0-4), son ancien entraîneur.

C’est une déroute qui fera date. Surtout que rien ne laissait augurer une telle déconvenue. Après avoir gagné le Trophée des Champions face au PSG début août (1-0) et arraché un nul heureux à Metz lors de la première journée de L1 (3-3), Lille semblait sur une bonne dynamique. Sauf que les champions de France sont tombés de très haut samedi au Stade Pierre Mauroy. Sous les coups de boutoir de Dolberg ou Gouiri, le LOSC a complètement sombré. Un terrible échec pour Jocelyn Gourvennec, d’autant plus face à l’équipe de Christophe Galtier, le coach qui a permis à Lille de retrouver les sommets nationaux la saison dernière. Pour Jonatan MacHardy, Gourvennec n’est tout simplement pas à la hauteur des Dogues.

« Sans Galtier ni Campos, Lille s’expose à de grosses déconvenues… »

« Le costume de champion était porté à 30 % par Galtier, à 30 % par Campos. Quand l’un part et que tu affrontes l’autre, tu n’as plus grand-chose de champion. Cette équipe, elle a des qualités, il y a des individualités, des certitudes. Mais le ciment de cette équipe, c’était Galtier. À partir du moment où Galtier part et qu’il est remplacé par un entraîneur dont on peut avoir quelques doutes légitimes sur sa capacité à gérer une équipe de L1, ça donne ce match… Lille a eu trop de largesses. Les choix de Gourvennec ? Yazici, ce n’est pas un milieu, c’est un numéro 10. Il a pris l’eau, surtout qu’en face, il y avait un milieu complémentaire avec Lemina et Rosario. Forcément le LOSC n’a plus ses repères, et cette équipe ne ressemble plus au champion. Après, c’est le début de saison, avec un changement d’entraîneur. Le résultat brut ne veut pas dire grand-chose. Mais c’est quand même inquiétant. Car le club a perdu les deux piliers qui faisaient ce projet un peu bancal. Sans Galtier ni Campos, Lille s’expose à de grosses déconvenues… », a balancé, dans l’After Foot, le consultant de RMC, qui sait que le fauteuil de Gourvennec va vite chauffer si le LOSC ne se reprend pas contre l’ASSE la semaine prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page