RMC

Milik qui plombe l’OM, Jérôme Rothen y va fort

L’OM de Jorge Sampaoli réalise un exercice très convainquant en Ligue 1 avec une troisième place pour l’heure à l’aube de la 23e journée.

Très intéressant au moment de son intronisation à la tête de l’effectif de l’OM, le jeu olympien a quelque peu décru depuis de longues semaines. Pourtant, sur les derniers matches, et notamment face au RC Lens lors de la dernière journée, on a senti un collectif monter en puissance avec des joueurs qui s’affirment de plus en plus. S’il a souvent très bien commencé avec ses différentes équipes, à l’image du FC Séville à l’époque, le disciple de Marcelo Bielsa a souvent connu des mésaventures par la suite. Au moment où sont écrites ces lignes, cela ne semble cependant pas être le cas avec l’Olympique de Marseille qui parait être lancé sur de bons rails jusqu’à la fin de la saison en cours. Qu’importe, cet état de fait ne convainc pas tout le monde, certains étant prompts à s’attaquer au technicien argentin dès que l’occasion s’en fait sentir.

La problématique Arkadiusz Milik

C’est notamment le cas de Jérôme Rothen sur les ondes de RMC. Le consultant, qui possède sa propre émission au sein de la radio hexagonale (Rothen s’enflamme), ne comprend pas vraiment les leviers activés par Sampaoli dans sa gestion du groupe de l’OM. Pour étayer ses propos, Jérôme Rothen prend l’exemple d’Arkadiusz Milik, l’international polonais qui traverse une passe plutôt délicate sous la tunique phocéenne. 

« Milik, moi je vous le dis… Par rapport à sa sortie où il a expliqué que il y a beaucoup d’échanges avec l’entraineur, je peux vous demander : là, quid de Milik ? Milik, s’il continue de ne pas jouer, ça peut être un frein pour l’épanouissement du groupe. Le problème à l’OM, c’est aussi que tu fais resigner des joueurs que tu veux mettre dehors, mais les résultats cachent beaucoup de choses », a prévenu Jérôme Rothen qui ne parait pas du tout convaincu par les choix fait par Jorge Sampaoli. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page